Tous les textes des 3R

Elevage - Espace - Environnement

Environnement | Ovins à viande | Systèmes d’élevage

Quand l’élevage transhumant préserve les équilibres naturels dans les écosystèmes pastoraux. Réactivité et réponses du système ovin de la Crau.

G. MOLENAT (1), P. FABRE (2) , P. LAPEYRONIE (1)

(1) UMR INRA-Agro M-CIRAD « Elevage des Ruminants en Régions Chaudes, 2 pl. Viala, 34060 Montpellier

(2) Chambre d’Agriculture des Bouches du Rhône, 22 av. Henri Pontier, 13626 Aix en Provence

RESUME

La steppe pastorale de Crau recouvrait à l’origine plus de 50 000 ha. Elle a régressé ; remplacée par des prés irrigués (foin de Crau), des cultures méridionales, des aménagements industriels et militaires, elle ne représente plus que 11 500 ha aujourd’hui. La Crau est un site important d’hivernage de troupeaux ovins transhumants qui exploitent des alpages en été, les regains d’automne des prés irrigués pendant la lactation des brebis et les surfaces de steppe subsistantes (ou d’autres parcours) du milieu de l’hiver à la fin du printemps. La steppe et les autres surfaces pastorales liées à cet élevage se sont révélées d’un grand intérêt écologique par leur flore et leur faune originale. La sauvegarde de ces milieux et l’entretien des habitats répertoriés sont apparus
très liés aux pratiques des éleveurs et des bergers. La diversité des pratiques et des milieux pâturés sont les garants des équilibres écologiques à préserver. Des démarches concertées entre les instances de l’élevage, de la protection de la nature et de l’administration ont permis des avancées significatives à bénéfices réciproques, mais, surtout, témoignent d’une évolution des mentalités vers le décloisonnement et la vision globale des questions d’environnement en relation avec l’élevage.

Environnement | Ovins à viande | Systèmes d’élevage

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière