Tous les textes des 3R

Elevage biologique : maîtrise du parasitisme

Elevage biologique | Ovins à viande | Parasitisme | Systèmes d’élevage

La mesure du parasitisme interne chez les agneaux à vocation viande en agriculture biologique : indicateurs indirects simples utilisables en ferme ou diagnostic de laboratoire ?

J. CABARET (1), J. BALLET (2), H. TOURNADRE (2), L. SIMONNOT (1), G. FORT (3), J. Y. PAILLEUX (2), G. TOPORENKO (2), C. SAUVE (1), J. CORTET (1)

(1) INRA, BASE, Ecologie et génétique des populations, 37100 Nouzilly

(2) INRA Clermont-Ferrand-Theix, Unité de Recherches sur les Herbivores, 63122 Saint Genès Champanelle

(3) INRA, BASE, Protozoologie, 37100 Nouzilly

RESUME

Le Famacha (une évaluation de l’anémie),l’indice de diarrhée ou les gains de poids sont des instruments facilement utilisables par les éleveurs pour suivre l’état de santé des agneaux. Le Famacha et l’indice de diarrhée sont des marqueurs qui sont vraisemblablement assez liés au parasitisme. Le premier est sans doute d’intérêt majeur dans les régions tropicales ou méditerranéennes alors que le second est sans doute plus efficace en zones plus froides. Nous montrons que dans des conditions de climat frais, celui de l’Auvergne, un indice simplifié de diarrhée est un moyen efficace pour suivre l’infestation par les strongles et Nernatodirus en fin d’été début d’automne.

Elevage biologique | Ovins à viande | Parasitisme | Systèmes d’élevage

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière