Tous les textes des 3R

Elevage biologique : maîtrise du parasitisme

Caprins | Elevage biologique | Parasitisme | Santé animale | Systèmes d’élevage

Effet d’un traitement phytothérapique sur les strongyloses gastro-intestinales des chèvres en élevage Agriculture Biologique

H.HOSTE (1), Y. LEFRILEUX (2), S. CEGARRA (3), M GUINEBRETRIERE (1,2), 0 GITTON (3), A FAURE (3), P FROMENT (4)

(1) UMR 959 INRA / DGER, 23 chemin des Capelles. 31076 TOULOUSE. France

(2) Station du Pradel, Ferme Expérimentale Caprine, 07170 MIRABEL. France

(3) PEP Caprin Rhône Alpes, Chambre d ’Agriculture de l Ardèche. 07001 PRIVAS France

(4) Clinique Vétérinaire 07240 VERNOUX en VIVARAIS France

INTRODUCTION

En matière de maîtrise des risques sanitaires, le recours préférentiel à des traitements phytothérapiques, aromathérapiques ou homéopathiques par rapport à l’allopathie est une des principales
recommandations inscrites au cahier des charges de l’Agriculture Biologique. Cependant, les données objectives sur l’efficacité de telles substances demeurent encore en nombre limité, en particulier pour celles à visée antiparasitaires (Bouilhol et al, 2001). Les objectifs de la présente étude ont donc été d’une part, d’acquérir des données sur les infestations parasitaires par les trichostrongles du tube digestif dans des élevages respectant la charte de I’Agriculture Biologique ; d’autre part d’évaluer au sein de ces élevages l’efficacité d’un traitement phytothérapique.

Caprins | Elevage biologique | Parasitisme | Santé animale | Systèmes d’élevage

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière