• Plan | Infos légales-Crédits | Espace privé
  • Regards sur la "durhamisation" des bovins au XIXème siècle. Des leçons pour aujourd’hui ?

    B. DENIS

    Président de la Société d’Ethnozootechnie. Professeur a I’Ecole vétérinaire de Nantes. BP 40706, 44307 NANTES Cedex 03.

    RESUME

    Au début du XIXème siècle, en France, I’idée prévalait que le facteur limitant au développement des productions agricoles était la qualité du « matériel », végétal ou animal. C’est en Angleterre surtout que l’on est allé chercher des animaux améliorés, afin de les croiser avec nos races françaises. Chez les bovins, ce fut le « Shorthorn improved » ou Durham que I’Etat chercha à imposer. La « Durhamisation » de notre cheptel dura une bonne trentaine d’années puis fut abandonnée car cette race était trop exigeante en nourriture pour les éleveurs français et détériorait l’aptitude au travail et les qualités laitières des races maternelles. Elle donna à nos éleveurs le goût du beau bétail et l’envie de faire aussi bien avec leur propre cheptel. Les principales sources d’étude du Durham en France sont présentées et analysées. D’abord le volumineux rapport de Lefebvre Ste Marie, l’un des responsables de son introduction, qui ne voyait que des avantages en cette race en 1849. Ensuite, le Journal d‘Agriculture pratique, qui fut le support d’une âpre polémique entre partisans et adversaires de la Durhamisation, avant de se convertir à la race et de continuer à la défendre alors que son étoile palissait. Enfin, les traites de zootechnie révèlent que certains de leurs auteurs sont réserves, d’autres enthousiastes, au moins au début car il y a eu des revirements spectaculaires. L’analyse socio-politique d’un historien d’aujourd’hui complète d’ensemble. La Durhamisation tient une place importante dans I’histoire de notre élevage bovin car elle fut le premier épisode de son amélioration génétique. Elle suggère encore quelques réflexions et questions au zootechnicien d’aujourd’hui.

    Télécharger le fichier PDF (2 Mo)

    Voir tous les textes de : Denis B.

    Voir tous les textes dans les thèmes : Bovins laitiers | Génétique | Systèmes d’élevage

  • Secrétariat 3R - MNE - 149 rue de Bercy 75595 Paris cedex 12

    Tél : 06 46 77 02 41 - Courriel : 3R@idele.fr - Fax : 01 40 04 52 80

    © INRA-Institut de l'Elevage 2006-2017, tous droits réservés