Tous les textes des 3R

Bien-être

Bien-être - Comportement | Ovins à viande

Réactivité émotionnelle et relation mère-jeune chez les ovins domestiques.

VIERIN M. (1, 2), BOUISSOU M.F. (1)

(1) INRA, P.R.C., Laboratoire de Comportement Animal, 37380 Nouzilly

(2) Service d’Hygiène et Bioclimatologie, Faculté de Médecine Vétérinaire. Ulg, bd de Colonster bât B43, 4000 Liège, Belgique

RESUME

La réactivité émotionnelle, prise ici dans le sens restreint de « susceptibilité à manifesté des réactions de peur », est une composante du tempérament des animaux qui influence de nombreux comportements fondamentaux, parmis lesquels le comportement maternel. Chez la brebis primipare en élevage extensif, plusieurs études ont mis en relation un niveau de peur élevé avec différents problèmes de mise en place du comportement maternel (abandon, rejet d’agneaux nouveau-nés). Nous mesurons le niveau de peur des brebis et des agneaux dans trois situations effrayantes pour le mouton : I’isolement, un effet de surprise combiné à la présentation d’un objet nouveau, et la présence d’un homme. La gestation ainsi que I’expérience de la maternité ont une influence sur le niveau de peur : les brebis en gestation sont moins peureuses que les brebis non gestantes, et les brebis qui ont mis bas et élevé un agneau sont moins peureuses que des nullipares de même âge. Par ailleurs, une étude préliminaire semble indiquer qu’il existe une transmission de la réactivité émotionnelle de la mère a ses agneaux.

Bien-être - Comportement | Ovins à viande

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière