Tous les textes des 3R

Bien-être

Bien-être - Comportement | Bovins à viande | Conduite d’élevage

Le rôle de l’éleveur dans le bien-être et la production des veaux de boucherie.

LENSINK B.J. (1, 2), VEISSIER I. (1)

(1) INRA Centre de Theix, Unité de Recherches sur les Herbivores, 63122 St. Genès Champanelle

(2) Institut Supérieur d’Agriculture, 41 Rue du Port, 59046 Lille Cedex

RESUME

Dans une enquête auprès de 50 exploitations avec un même environnement technico-commercial, le comportement
des éleveurs, leurs attitudes vis-à-vis des veaux et des tâches d’élevage, les réactions des veaux à I’homme, les performances zootechniques, les réactions des veaux au transport et la qualité des viandes ont été déterminées. Nous avons observé qu’un comportement positif avec les veaux était lié à une attitude positive envers eux et était accompagné de faibles réactions de retrait des veaux à l’approche de I’homme. Les performances zootechniques étaient meilleures lorsque I’éleveur avait un comportement positif mais cela ne semble pas être dû à une moindre réactivité des veaux mais plut6t à une meilleure maîtrise de la santé des veaux, liée à des attitudes positives de I’éleveur envers les veaux et les tâches d’élevage. Chez les éleveurs au comportement positif, les veaux étaient plus faciles à charger lors du transport vers l’abattoir, le pH ultime des carcasses était plus bas et les carcasses, plus pâles. En conclusion, par son comportement et son attitude auprès des animaux l’éleveur joue un rôle déterminant sur le bien-être des veaux, la productivité de I’élevage et la qualité des carcasses.

Bien-être - Comportement | Bovins à viande | Conduite d’élevage

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière