Tous les textes des 3R

Bien-être

Bien-être - Comportement | Caprins | Reproduction

Est-ce qu’un stress prénatal altère la réactivité psychobiologique des chevreaux ?

ROUSSEL S. (1) , DUVAUX-PONTER C. (1), BOISSY A. (2), SAUVANT D. (1)

(1) UMR-INRA-INA P-G, Physiologie de la Nutrition et Alimentation, 16 rue Claude Bernard, 75005 Paris

(2) INRA, Unité de Recherches sur les Herbivores, Theix, 63122 St Genès Champanelle

INTRODUCTION

Les expériences négatives vécues dans le jeune âge peuvent altérer le développement des capacités d’adaptation aux conditions d ’élevage des animaux et ainsi diminuer leur bien-être (Le Neindre et al., 1992). Des études, réalisées chez les animaux de laboratoire montrent qu’un stress prénatal a des conséquences sur le développement des capacités d’adaptation ultérieures des animaux (Braastad, 1998). Actuellement, peu de recherches ont été réalisées sur les effets de stress prénataux chez les Ongulés domestiques. L’objectif de ce travail est d’étudier l’impact d’un stress effectué sur des chèvres en fin de gestation sur la réactivité comportementale et physiologique ultérieure des chevreaux.

Bien-être - Comportement | Caprins | Reproduction

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière