• Plan | Infos légales-Crédits | Espace privé
  • Risque de mammite clinique dans les troupeaux en fonction de la proportion de vaches à faible concentration du lait en cellules somatiques.

    BEAUDEAU F., FOURICHON C., SEEGERS H., BAREILLE N.

    Unité Mixte de Recherches ENVN/INRA Gestion de la Santé Animale, BP 40706, 44307 NANTES CEDEX 03

    RESUME

    Le but de cette étude était de quantifier les relations au niveau troupeau entre la répartition des concentrations en cellules somatiques du lait (CCS) individuelles (mesurées le jour du contrôle laitier) et l’incidence de mammite clinique au cours de la période mensuelle suivant ce contrôle laitier, à partir de données collectées pendant 2 ans dans 121 troupeaux des Pays de la Loire. Les cas de mammite clinique ont été enregistrés par les éleveurs, à l’aide d’un glossaire. A chaque contrôle laitier, les proportions de vaches à CCS faible (< 50 000 cellules/ml) et à CCS élevée (> 250 000 cellules/ml) ont été calculées. Les observations ont été classées en 4 catégories définies à partir de ces proportions, en distinguant les situations avec beaucoup ou peu de vaches à CCS faible, et en tenant compte de I’existence de CCS élevées sur plus ou moins de 15% des vaches. L’incidence moyenne des mammites cliniques était de 0,578 cas pour 365 jours d’exposition au risque. Dans le cas où très peu de vaches (<15%) avaient une CCS élevée, l’incidence des mammites cliniques était significativement plus élevée quand la proportion de vaches à faible CCS dépassait 50 % que dans la situation de référence où la plupart des vaches avaient une CCS modérée (50 000 à 250 000 cellules/ml) (RR>1,31). Le ratio de risque augmentait quand la proportion de vaches à CCS faible augmentait de 40 à 60 %. Quand plus de 15% des vaches avaient une CCS > 250 000 cellules/ml, l’incidence des mammites était également plus élevée (RR>1,21), par rapport à la même référence. De plus, les ratios de risque étaient plus forts quand une proportion importante de vaches CCS faible était associée à la présence de vaches à CCS élevée. Les situations où une forte proportion de vaches traites ont un faible CCS apparaissent associées à un risque accru de survenue ultérieure de mammite clinique.

    Télécharger le fichier PDF (755.4 ko)

    Voir tous les textes de : Bareille N. | Beaudeau F. | Fourichon C. | Seegers H.

    Voir tous les textes dans les thèmes : Bovins laitiers | Mammites | Santé animale

    Autres textes des

    3R 2000 - Séance :

    Pathologie

    Maîtrise du parasitisme par les strongles gastro-intestinaux chez les caprins laitiers : essai d’application ciblée de traitements anthelminthiques. 

    HOSTE H., LEFRILEUX Y., POMMARET A., SOUBEYRAT M., FERRER M.

    Peut-on prédire le risque de mammite clinique de début de première lactation chez la vache Holstein ? Approche épidémiologique de la question. 

    BARNOUIN J., CHASSAGNE M. 

    Facteurs de risque de concentrations élevées en cellules somatiques dans le lait de vaches laitières primipares en début de lactation. 

    BAREILLE N., KIEBRE-TOE M.B., BEAUDEAU F., SEEGERS H.

    Affiche • Bactéries pathogènes impliquées dans les infections mammaires subcliniques de la brebis Churra et leur relation avec la numération cellulaire. 

    GONZALO C., ARIZNABARRETA A., SAN PRIMITIVO F.

    Affiche • Maîtrise des diarrhées des veaux : utilisation de la méthode HACCP comme démarche d’intervention à la ferme expérimentale de l’Inra de Laqueuille et avec un groupe d’éleveurs allaitants. 

    SULPICE P., LASSALAS J., CLOYE J.L., MORSELT M., SEPCHAT B.

    Affiche • Prévention des avortements et des infections foetales dues à Neospora caninum : essais de traitement pendant la gestation avec du décoquinate. Résultats préliminaires. 

    JOURNEL C., CHATAGNON G., MARTIN D., RICHARD A., TAINTURIER D.

    Santé des dromadaires au Tchad oriental. Epidémiologie de la trypanosome (SURRA). 

    DOUTOUM A.A., DELAFOSSE A., MICHAUX Y.

    Affiche • Typologie des élevages caprins laitiers et maîtrise du parasitisme par les trichostrongles du tube digestif en région Rhône-Alpes. 

    HOSTE H., LEFRILEUX Y., POMMARET A., SOUBEYRAT M.

    Affiche • Utilisation du décoquinate chez les agnelles Lacaune : effet sur la croissance et la production laitière. 

    MORAND-FEHR P., GUITARD J.P., RICHARD A.

    Affiche • Effets de la cétose sur la reproduction des vaches laitières : quantification par méta-analyse. 

    FOURICHON C., SEEGERS H., BAREILLE N., MALHER X.

    Affiche • Evaluation de la perte de production associée à la concentration en cellules somatiques du lait de tank en troupeaux bovins laitiers. 

    SEEGERS H., BEAUDEAU F., BAREILLE N., FOURICHON C.

    Affiche • Effet de l’utilisation de sels anioniques dans le cadre de la prévention des fièvres de lait. 

    ALVAREZ A., DE BEHR V., MARCHE C., HORNICK JL., ISTASSE L.

    Affiche • Influence d’un supplément alimentaire riche en facteurs de protection au cours de la période de tarissement sur les maladies infectieuses du peripartum et sur la qualité du lait. 

    CHRISTIAENS A., ALVAREZ A., MARCHE C., HORNICK J.L., ISTASSE L.

  • Secrétariat 3R - MNE - 149 rue de Bercy 75595 Paris cedex 12

    Tél : 06 46 77 02 41 - Courriel : 3R@idele.fr - Fax : 01 40 04 52 80

    © INRA-Institut de l'Elevage 2006-2017, tous droits réservés