Tous les textes des 3R

Pathologie

Ovins laitiers | Parasitisme | Santé animale

Utilisation du décoquinate chez les agnelles Lacaune : effet sur la croissance et la production laitière.

MORAND-FEHR P. (1), GUITARD J.P. (2), RICHARD A. (3)

(1) Laboratoire de Nutrition et Alimentation (INRA) de [’INAPG, 16 rue Claude Bernard, 75231 Paris cedex 05, France

(2) Lycée Professionnel Agricole, Route de Bournac. 12400 Saint Affrique, France

(3) ALPHARMA, Sific 411, 3 Impasse de la Noisette. 91374 Verrières le Buisson, France

INTRODUCTION

En production de lait de brebis, les éleveurs cherchent un développement optimal des agnelles pour qu’elles puissent être saillies dès l’âge de 7-8 mois et qu’elles produisent du lait dès la première année en quantité importante. Toute perturbation de la croissance, notamment celle due à des atteintes de coccidiose, se répercute sur les performances et la productivité du troupeau. Parmi les coccidiostats, le décoquinate qui est dépourvu de toute action antibiotique a déjà montré son intérêt sur les performances de croissance des petits ruminants (MAGE et al., 1993, MORAND-FEHR et al., 1999). Son utilisation semble intéressante puisque la plupart des troupeaux ovins sont exposés à la coccidiose subclinique qui risque d’entraîner des retards de croissance.

Ovins laitiers | Parasitisme | Santé animale

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière