Tous les textes des 3R

Génétique

Génétique | Ovins laitiers

Analyse de la variabilité génétique des races ovines laitières Basco-Béarnaise, Lacaune et Manech à partir des informations généalogiques.

PALHIERE I. (1), BARILLET F. (1), ASTRUC J.M. (2), AGUERRE X. (3), BELLOC J.P. (4), BRIOIS M. (5), FREGEAT G. (6), BIBE B. (7), ROCHAMBEAU H. (1), BOICHARD D. (8)

(1) INRA Station d’ Amélioration Génétique des Animaux, BP 27, 31324 Castanet-Tolosan Cedex

(2) Institut de I’Elevage, BP 18, 31321 Castanet-Tolosan Cedex

(3) UPRA Races ovines laitières des Pyrénées, 64130 Mauléon

(4) Ovitest, Les Balquières, Route d’Espalion, 12850 Onet-le-Château

(5) Confédération Générale de Roquefort, BP 348, I2 103 Millau Cedex

(4) UPRA Lacaune. Route de Moyzarès, 12033 Rodez Cedex 9

(7) INRA Departement de Génétique Animale, BP 27, 31326 Castanet-Tolosan Cedex

(8) INRA Station de Génétique Quantitative et Appliquée, 78352 Jouy-en-Josas

RESUME

La variabilité génétique des races ovines laitières françaises a été analysée à partir de 1 784 102 généalogies. Le niveau moyen de consanguinité est faible et inférieur à 2 % et il tend à devenir comparable pour les femelles du noyau de sélection et les sélections et les béliers d’IA dès que la qualité de l’information généalogique est suffisante et comparable dans les deux sexes. L’accroissement de la consanguinité est environ deux fois plus importante en races Manech tête noire ou tête rousse (0,45 % par génération), comparativement aux races Basco-Béarnaise (0,28 %) et Lacaune (0,22 % par génération). L’accroissement ne semble donc pas dépendre strictement de l’ancienneté du schéma de sélection, ni de la taille du noyau de sélection. En Revanche le nombre d’ancêtres efficaces des béliers d’IA nés de 1989 à 1999 dépend directement de la capacité de testage de chaque noyau de sélection, puisqu’il varie de 14 en race Manech tête noire à 54 en race Lacaune, en passant par 17 et 26, respectivement en race Basco-Bearnaise et Manech tête rousse. I1 serait donc intéressant de pouvoir augmenter la taille du noyau de sélection et le taux d’IA des races Basco-Béarnaise et Manech tête noire.

Génétique | Ovins laitiers

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière