Tous les textes des 3R

Reproduction

Caprins | Reproduction

Pseudogestation et mortalité embryonnaire chez les chèvres Sarde et Saanen : étude préliminaire.

G. EPIFANI (1), A .BRANCA (2), G. BOMBOI (1), B. FLORIS (1)

(1) Dipartimento di Biologia Animale, Via Vienna 2,07100 Sassari-Italie

(2) Istituto Zootecnico e Caseario per la Sardegna, 07040 Olmedo (SS)-Italie

INTRODUCTION

Dans une communication précédente, nous avons rapporté les résultats d’une étude sur la pseudogestation (PG) chez la chèvre de race Sarde, qui se basait sur la concentration de PSPB (Pregnant Specific Protein B) mesurée 35 jours après la fin du traitement de synchronisation de l’oestrus et le diagnostic de gestation réalisé par échographie après 60 jours (Epifani et al., 2004). Toutefois, la chronologie des suivis et l’absence des données relatives à la progestérone plasmatique (P4) ne nous a pas permis de distinguer la PG de la mortalité embryonnaire (ME). Cette étude a eu pour objectif d’évaluer l’existence et l’incidence de la PG chez les chèvres élevées en Sardaigne, en la distinguant de la ME et de l’avortement (A).

Caprins | Reproduction

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière