Tous les textes des 3R

Alimentation et Conduite d’élevage

Alimentation | Bovins laitiers | Digestion - Métabolisme | Traite

Utilisation mammaire du glucose lors d’une diminution de la production laitière provoquée par la monotraite et/ou une restriction alimentaire.

E. DELAMAIRE, Y. DAVID et J. GUINARD-FLAMENT

UMR-INRA/Agrocampus Rennes Production du Lait, 35590 Saint-Gilles, France.

INTRODUCTION

Aujourd’hui, les éleveurs pratiquant la monotraite posent la question de la réduction du niveau d’alimentation des animaux sachant que la monotraite et la restriction alimentaire sont deux pratiques qui diminuent la production de lait. Les premiers résultats obtenus par Rémond et al. (2002) suggèrent que les effets de la restriction alimentaire et de la monotraite sur la production laitière s’additionnent chez des vaches soumises à ces deux traitements. Un essai a été réalisé afin de mieux comprendre quels étaient les mécanismes à l’origine de la diminution de la production laitière observée avec ces 2 types de traitements. L’objectif était d’étudier l’utilisation du glucose par la mamelle car c’est le principal nutriment précurseur du lactose et que ce dernier régule le volume de lait grâce à son pouvoir osmotique. Il s’agissait de déterminer si les diminutions de production de lactose, observées avec la monotraite et la restriction alimentaire, étaient dues à une diminution de la quantité de glucose plasmatique prélevée par la mamelle et/ou de l’efficacité de sa conversion en lactose par les cellules mammaires.

Alimentation | Bovins laitiers | Digestion - Métabolisme | Traite

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière