• Plan | Infos légales-Crédits | Espace privé
  • Croissance et survie des Escherichia coli producteurs de shigatoxines de sérotype non O157:H7 dans du fumier d’origine bovine.

    B. FREMAUX (1), M.L. DELIGNETTE-MULLER (1), C. PRIGENT-COMBARET (2), A. GLEIZAL (1), AND C. VERNOZY-ROZAND (1)

    (1) Unité de Microbiologie Alimentaire et Prévisionnelle - Ecole Nationale Vétérinaire de Lyon 69280, Marcy l’étoile, France.

    (2) UMR CNRS 5557 Ecologie Microbienne, Université Claude Bernard (Lyon1), 69622 Villeurbanne, France.

    INTRODUCTION

    Les Escherichia coli producteurs de Shigatoxines (STEC) sont des pathogènes émergents, associés à des diarrhées sanglantes et au syndrome hémolytique et urémique, touchant particulièrement les enfants en bas âge et les personnes âgées (O’Brien et Kaper, 1998). Le tube digestif des bovins est le principal réservoir des STEC. Dix à 25 % des troupeaux sont porteurs sains, ce taux pouvant atteindre 70 % en France (Pradel et al., 2001). Le compostage des excréments d’origine animale est fréquemment utilisé afin de convertir les effluents d’élevage en engrais organiques. Ce procédé peut être divisé en 3 phases : une phase dite mésophile, une phase thermophile où une élévation conséquente de la température est observée, suivie d’une phase de maturation. Le but de cette étude était d’évaluer la survie de souches STEC dans du fumier.

    Télécharger le fichier PDF (181.3 ko)

    Voir tous les textes de : Delignette-Muller M.L. | Fremaux B. | Gleizal A. | Prigent-Combaret C. | Vernozy-Rozand C.

    Voir tous les textes dans les thèmes : Bovins à viande | Bovins laitiers | Environnement | Santé animale

  • Secrétariat 3R - MNE - 149 rue de Bercy 75595 Paris cedex 12

    Tél : 06 46 77 02 41 - Courriel : 3R@idele.fr - Fax : 01 40 04 52 80

    © INRA-Institut de l'Elevage 2006-2017, tous droits réservés