• Plan | Infos légales-Crédits | Espace privé
  • Autonomie alimentaire des élevages bovins laitiers.

    P. PACCARD (1), M. CAPITAIN (2), A. FARRUGGIA (1)

    (1) Institut de l’Élevage, Theix, 63122 Saint-Genès-Champanelle

    (2) Institut de l’Élevage, Actipole, 5 rue Hermann Frenkel, 69364 Lyon Cedex 07,

    RESUME

    Les éleveurs cherchent à améliorer l’autonomie alimentaire de leur élevage pour réduire les coûts de production et améliorer la qualité et la traçabilité de leurs produits. Cette étude a pour but de réaliser un état des lieux du degré d’autonomie actuel des élevages bovins laitiers français. Elle s’appuie sur les données de l’année 2000 des Réseaux d’Élevage bovins lait. L’autonomie est définie comme le complément de la dépendance (achats / consommation). La consommation est estimée par les niveaux d’ingestion pour la MS totale et par les besoins pour les UFL et les MAT. L’autonomie globale est de 86,2 % pour la MS, 82,2 % pour l’énergie et 71,4 % pour les matières protéiques. L’autonomie en concentrés est beaucoup plus faible : 32,1 % pour la MS, 33,9 % pour l’énergie et seulement 20,3 % pour les MAT. Le système de production n’a pas d’effet sur l’autonomie en fourrages. Les systèmes en agriculture biologique ont des autonomies totales de 10 à 15 points supérieures aux autres et sont 2 à 2,5 fois plus autonomes en concentrés. Dans les systèmes conventionnels, les exploitations diversifiées avec de la viande à l’herbe sont plus autonomes que celles produisant du taurillon, surtout en protéines (79,0 % vs 64,8 %). Chez les spécialisés lait, les systèmes herbagers et ceux utilisant peu de maïs sont plus autonomes en matières protéiques des concentrés que les systèmes utilisant beaucoup de maïs (24 vs 9 %). Les différences entre systèmes sont expliquées pour l’essentiel par les variables caractérisant les exploitations, et en particulier celles liées au niveau d’intensification comme le chargement, la production par vache et le concentré par vache. L’influence de ces facteurs reste à préciser à l’intérieur de chaque système. Les bilans en minéraux calculés à l’échelle de l’exploitation sont en moyenne de + 53 kg N (hors fixation symbiotique), + 15 kg P2O5 et + 28 kg K2O par ha de SAU. Les systèmes biologiques ont des bilans azotés de - 5 à - 15 kg contre 50 à 60 kg pour leurs homologues conventionnels. Un écart d’environ 30 kg d’N sépare les systèmes diversifiés en viande à l’herbe de ceux produisant de la viande intensive et les spécialisés lait herbagers de ceux ayant beaucoup de maïs. Les bilans azotés sont liés négativement à l’autonomie protéique (totale et des concentrés) traduisant une logique de conduite où les achats d’engrais vont de pair avec les achats d’aliments. L’ajustement de la contribution du maïs ensilage et de manière générale une certaine désintensification devraient favoriser l’amélioration de l’autonomie alimentaire des élevages les plus intensifs.

    Télécharger le fichier PDF (520.7 ko)

    Voir tous les textes de : Capitain M. | Farruggia A. | Paccard P.

    Voir tous les textes dans les thèmes : Alimentation | Bovins laitiers | Conduite d’élevage | Systèmes d’élevage

    Autres textes des

    3R 2003 - Séance :

    Systèmes d’élevage

    Utilisation du territoire par l’élevage de ruminants : mise en oeuvre et intérêt d’une étude prospective à l’échelle communale. 

    C.H. MOULIN, F. BLANC, F. JARRIGE, P. LAPEYRONIE, M.L. NAVAS, F. BOCQUIER

    Effets de la réduction de la fréquence de traite sur le bien-être de la vache laitière. 

    A. BRULE, V. BROCARD, B. PORTIER, V. RACINE

    La traite une fois par jour pendant 7 semaines de vaches laitières Prim’Holstein et Montbéliarde en milieu de lactation : performances zootechniques, qualité du lait et des fromages. 

    D. POMIÈS, B. MARTIN, B. RÉMOND, G. BRUNSCHWIG, P. PRADEL, R. LAVIGNE, S. HULIN

    Suppression d’une traite par semaine pendant toute la lactation chez les vaches laitières à haut potentiel : effets zootechniques et caractéristiques physico-chimiques du lait. 

    N. MEFFE, C. TACHE, V. GAUDIN, P.G. MARNET

    Bilan et autonomie azotée à l’échelle de l’exploitation d’élevage bovin allaitant : adaptation des systèmes de production, conséquences économiques. 

    P. VEYSSET, M. LHERM, D. BÉBIN

    Affiche • Typologie d’exploitations laitières de Haute-Saône selon leur niveau d’autonomie alimentaire. 

    S. GRANGER, C. GAILLARD, C. BARBET, M.C. BRIE, F. DUBIEF

    Affiche • Quel type de vaches laitières pour produire du lait au pâturage ? Résultats préliminaires0 

    M. STEIGER BURGOS, R. PETERMANN, P. HOFSTETTER

    Affiche • Etude de la diversité des systèmes laitiers de la région liégeoise sous l’angle de leurs performances économique et environnementale. 

    S. HENNART, D. STILMANT, P. RASKIN, L. FABRY

    Affiche • Simulation de la traite des vaches laitières une seule fois par jour en période estivale ou durant toute l’année : effets sur le revenu et le temps dégagé au niveau de l’exploitation. 

    G. BRUNSCHWIG, B. REMOND, D. POMIES, B. MARTIN, L. VIDAL

    Affiche • Gestion de prairies cultivées par des éleveurs laitiers sur un front pionnier en Amazonie brésilienne. 

    N. HOSTIOU, N. GIRARD, P. LECOMTE

    Affiche • Adapter les systèmes d’alimentation pendant la saison sèche pour les zébus laitiers sédentarisés en zone rizicole du Nord - Sénégal. 

    G. MOLENAT, C. CORNIAUX, S. GUEGUEN, C. LACZ, F. BOCQUIER

    Affiche • Les agriculteurs face à la reconnaissance de la multifonctionnalité de l’agriculture. 

    A. VILLARET, A.GUILLAUMIN

    Affiche • Une méthodologie d’évaluation rapide de la durabilité des systèmes d’élevage herbivore. 

    M. VAUCORET

    Affiche • Un suivi d’élevages pour construire un modèle d’étude de l’interaction entre répartition des pratiques et sensibilité aux aléas climatiques du système fourrager. 

    N.ANDRIEU, E.JOSIEN, M.DURU

    Affiche • Charges de travail dans des exploitations d’élevage bovin : impact du remembrement. 

    D. STILMANT, L. CRUCIFIX, L. PIERRET, S. HENNART

    Affiche • La flexibilité des exploitations d’élevage de bovins allaitants face aux aléas de la filière bovine : une analyse à partir de la conduite technique et des pratiques économiques et commerciales. 

    S. INGRAND, H. BARDEY, J. BROSSIER

    Affiche • Conduites d’élevage, bien-être animal et performances de croissance des jeunes bovins : les préoccupations d’un groupe de techniciens d’élevage. 

    H .DUBROEUCQ, I .VEISSIER, A .BOISSY, S. INGRAND, M. ROUX

    Affiche • Pratiques d’engraissement des génisses dans des élevages allaitants charolais de Bourgogne. 

    P. PIERRET, L. PORA, R. DUMONT

    Affiche • Enquêtes sur les pratiques d’engraissement de vaches adultes charolaises en Côte d’Or (Bourgogne). 

    P. PIERRET, L. PORA, R. DUMONT

    Affiche • Caractérisation du bovin race locale dans l’Est algérien : étude biométrique et structurale du troupeau. 

    C. AISSAOUI, A. BENAKHLA, H. AOUADI

    Affiche • Influence de la conduite des génisses laitières sur leurs croissances et performances de production et de reproduction. 

    P. LESCOAT, J.Y. PORHIEL, J. GOARANT, P. BRUNSCHWIG

    Affiche • La traite une fois par jour de vaches Prim’Holstein pendant une semaine, diminue la production laitière de 25 % sans effet rémanent. 

    B. RÉMOND, D. POMIÈS, G. BRUNSCHWIG

    Affiche • Une traite par jour en élevage bovin : recueil de l’expérience de 120 éleveurs français. 

    L. GUEGUEN, V. BROCARD

    Affiche • Caractéristiques des carrières laitières chez la vache : étude d’un troupeau expérimental sur dix années. 

    V. THÉNARD, J.M. TROMMENSCHLAGER, M. CATTEAU

    Affiche • Relation entre le poids de naissance des agneaux (Ouled-Djellal) et le taux de sevrage à 90 jours. 

    M.DEKHILI

    Affiche • Utilisation de petits bolus pour l’identification électronique des ovins : évaluation du taux de rétention et des effets de changements de mode de conduite. 

    J. TEYSSIER, J.L. GAUBERT, P.M. BOUQUET, C. MATON, F. BOCQUIER

    Affiche • Impact de l’organisation de la reproduction sur la productivité des troupeaux ovins dans la région de Boujaâd au Maroc. 

    M. CHENTOUF, A. CHIKHI, B. BOULANOUAR, R. PAQUAY

    Affiche • Mise en lots en élevage caprin et gestion de l’hétérogénéité du troupeau. 

    S. GATEFF, D. SAUVANT

  • Secrétariat 3R - MNE - 149 rue de Bercy 75595 Paris cedex 12

    Tél : 06 46 77 02 41 - Courriel : 3R@idele.fr - Fax : 01 40 04 52 80

    © INRA-Institut de l'Elevage 2006-2017, tous droits réservés