Tous les textes des 3R

Variabilité génétique

Génétique | Ovins à viande | Variabilité génétique

Etude du polymorphisme du gène de la protéine PrP chez les races ovines Marocaines.

R. BOUKHRIS(1), L. OURAGH(1), T. PANTANO(2), F. KICHOU(1), J.M. BABILLOT(2), B. BED’HOM(3), M. EL FADILI(4)

(1) Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II, BP 6202 Instituts, 10101 Rabat Maroc

(2)LABOGENA, Domaine de Vilvert, 78352 Jouy-en-Josas cedex France

(3)Unité Mixte de Génétique et de Diversité Animale, INRA/INAPG, Domaine de Vilvert, 78352 Jouy-en-Josas cedex France

(4) Centre Régional de la Recherche Agronomique de Rabat, INRA, Maroc

INTRODUCTION

La tremblante du mouton ou scrapie est une maladie neurodégénérative touchant naturellement le mouton. Elle appartient au groupe des encéphalopathies subaiguës spongiformes transmissibles (ESST) qui affectent l’homme et plusieurs espèces animales.

Le Maroc dispose d’un cheptel ovin important, estimé à plus de 16 millions de têtes. Il est constitué de plusieurs races dont les plus importantes sont les races Sardi, Béni Guil, D’man, Timahdite et Boujaad. Bien qu’aucun cas de tremblante ne soit déclaré jusqu’à présent au Maroc (Kichou et al., 1995), le statut de ces races vis-à-vis de la résistance/susceptibilité n’est pas connu. La présente étude a pour objectif de déterminer le statut de résistance/susceptibilité de ces races vis-à-vis de la maladie par l’étude du polymorphisme du gène codant pour la protéine prion PrP.

Génétique | Ovins à viande | Variabilité génétique

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière