Tous les textes des 3R

Reproduction

Caprins | Reproduction

Influence du mode d’injection de la eCG/PMSG dans les traitements d’induction de l’ovulation chez la chèvre.

MAUREL M.C. (1), BARIL G. (1), LEBOEUF B. (2), BERTIN J. (1), CAPO D. (3), DELETANG F. (4), GUILLOU F. (1)

(1) INRA, UMR 6175, 37380 Nouzilly

(2) INRA SEIA, 86480 Rouillé

(3) INRA Brouessy, 78114 Magny les Hameaux

(4) CEVA SA, 33501 Libourne

INTRODUCTION

L’utilisation de la chorio-gonadotropine équine (eCG ou PMSG) dans les traitements d’induction de l’ovulation chez la Chèvre entraîne chez certaines femelles une forte sécrétion d’anticorps anti-eCG. Chez ces femelles, la concentration en anticorps anti-eCG présents au moment du traitement (anticorps résiduels issus du traitement précédent) est significativement corrélée à un retard de l’oestrus, du pic préovulatoire de LH et par conséquent du moment de l’ovulation. Il en résulte de mauvais résultats de fertilité après traitement et insémination artificielle (IA). L’objectif de cette étude a été d’évaluer, pour la première fois, l’impact du mode d’injection de la eCG dans la mise en place de la réponse immunitaire humorale anti-eCG, en vérifiant dans chaque cas les résultats d’ovulation enregistrés après traitement.

Caprins | Reproduction

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière