Tous les textes des 3R

Systèmes d’élevage

Bien-être - Comportement | Bovins laitiers | Conduite d’élevage

Le statut social du bovin laitier n’est pas relié à ses paramètres zootechniques.

D. BIZERAY (1), A. BOISSY (2), B. J. LENSINK (3)

(1) Institut Supérieur d’Agriculture de Beauvais, Rue Pierre Waguet, BP30313, 60026 Beauvais cedex

(2) Unité de Recherches sur les Herbivores, INRA Clermont-Fd/Theix, 63122 Saint-Genes-Champanelle

(3) Institut Supérieur d’Agriculture de Lille, 48, Boulevard Vauban, 59046 Lille cedex

INTRODUCTION

Une forte compétition sociale peut affecter l’accès aux ressources (aliment, espace...) des animaux les plus subordonnés et par voie de conséquence diminuer leurs performances de production. Les relations de dominance-subordination au sein d’un troupeau stable et de grande taille sont difficiles à évaluer car les interactions physiques (essentiellement les luttes et les coups) sont très rares. Des tests de compétition alimentaire par paire d’animaux peuvent alors être utilisés pour exacerber les interactions agressives et déterminer ainsi l’animal le plus dominant des deux (la dominance détermine l’accès prioritaire à l’aliment en quantité limitée). Néanmoins, l’application de cette méthodologie devient rapidement délicate dans les groupes d’animaux de taille importante (Bouissou et Boissy, 2005). Nous avons donc souhaité : 1/ proposer une méthode alternative pour déterminer la structure hiérarchique au niveau d’un grand troupeau ; 2/ étudier les relations entre le statut de dominance et les performances des animaux en production.

Bien-être - Comportement | Bovins laitiers | Conduite d’élevage

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière