Tous les textes des 3R

Santé

Bien-être - Comportement | Bovins à viande | Bovins laitiers | Conduite d’élevage | Santé animale

Utilisation d’un marqueur du stress oxydatif pour évaluer l’impact des périodes de stress chez les bovins : cas du vêlage et du transport allottement chez les veaux.

F. ROBERT, J. PASCARD, T. AUBERT

CCPA - DELTAVIT - ZA du Bois de Teillay - 35150 JANZE

INTRODUCTION

Les périodes de stress (sevrage, transport, vêlage) prédisposent les animaux au développement de pathologies (Erisir et al., 2006, Le Blanc et al., 2004). Ces phases de stress s’accompagnent d’une augmentation de la production de radicaux libres. Lorsque les systèmes anti-oxydants endogènes ne parviennent plus à équilibrer cette production, l’oxydation de divers composants cellulaires altère le métabolisme (Wernicki et al., 2006, Aurousseau, 2002). Cette situation entraîne des baisses de performances et des altérations de la santé des animaux (Miller et al. 1993). Ce déséquilibre entre production de radicaux libres et système anti-oxydant peut être mis en évidence grâce à des dosages sanguins de produits d’oxydation cellulaire (Mayne, 2003). L’objectif de cette étude est d’explorer deux périodes critiques d’élevage grâce à un marqueur sanguin d’oxydation des lipides, le TBARS (thiobarbituric acid -reactive substance).

Bien-être - Comportement | Bovins à viande | Bovins laitiers | Conduite d’élevage | Santé animale

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière