• Plan | Infos légales-Crédits | Espace privé
  • Apprécier la connexion dans une évaluation génétique internationale : exemple des races Montbéliarde et Simmental.

    S. MINERY (1), M.-N. FOUILLOUX (1), S. MATTALIA (1), D.LALOË (2)

    (1) Institut de l’Elevage, INRA-SGQA, 78352 Jouy-en-Josas

    (2) INRA, Station de Génétique Quantitative et Appliquée, 78352 Jouy-en-Josas

    RESUME

    La connexion génétique entre pays est un élément essentiel de la fiabilité d’une évaluation génétique internationale. Un faible niveau de connexion peut biaiser la comparaison d’individus de pays différents et fausser le classement général des reproducteurs. Cet article présente une nouvelle méthode pour mesurer la connexion : des différences de niveau génétique entre pays sont simulées, puis un BLUP est réalisé utilisant les pedigree réels afin de réestimer les différences introduites initialement. Plus deux pays échangent de gènes et plus leurs niveaux génétiques seront proches. D’autre part, plus ces deux pays sont connectés, mieux on réestime les différences initiales. Cette méthode a été testée sur les populations qui participent aux évaluations conjointes Interbull en race Simmental et Montbéliarde : l’Italie est un des pays le mieux connecté, tandis que la Slovénie apparaît comme le pays le moins bien connecté. L’Irlande et les Pays-Bas utilisent principalement des taureaux Montbéliards français. Cette méthode est très simple et rapide à mettre en application en routine.

    Télécharger le fichier PDF (225.2 ko)

    Voir tous les textes de : Fouilloux M.N. | Laloë D. | Mattalia S. | Minery S.

    Voir tous les textes dans les thèmes : Bovins laitiers | Europe | Génétique

  • Secrétariat 3R - MNE - 149 rue de Bercy 75595 Paris cedex 12

    Tél : 06 46 77 02 41 - Courriel : 3R@idele.fr - Fax : 01 40 04 52 80

    © INRA-Institut de l'Elevage 2006-2017, tous droits réservés