Tous les textes des 3R

Politiques agricoles et évolution des systèmes d’élevage

Bovins à viande | Economie | PAC | Systèmes d’élevage

Primes à l’élevage bovin allaitant en Corse : Analyse des effets pervers et propositions de réorientation

LE GARIGNON C. (1), CASABIANCA F. (1)., TORRE F. (2)., SANTUCCI P. (1)

*INRA SAD CORTI, Laboratoire de Recherches sur le Développement de L’Elevage.

**Direction Départementale de I’Agriculture et de la Forêt de Haute-Corse, Cellule Forêt.

RESUME

Depuis 20 ans, le cheptel bovin allaitant en Corse connaît une très forte croissance. L’analyse des structures d’exploitation montre que les systèmes d’élevage sont hyper extensifs, c’est à dire qu’ils ne demandent que peu d’investissement en travail et en argent. En regard de quoi les résultats zootechniques sont faibles. Nous avons tenté de comprendre les raisons de cette extension et les causes du maintien de systèmes hyper extensifs. Un précédent travail montrait l’existence d’effets pervers de la politique de soutien à1’élevage en zone difficile. L’examen économique des exploitations montrent en effet que la rentabilité des élevages est due aux primes. La possession de bovins permet de plus à de nombreux ruraux d’acquérir un statut social par inscription à la Mutualité Sociale Agricole. Les conséquences indirectes de cette politique de soutien sont la création « d’élevages factices » conduisant à une dérive notamment en matière d’exploitation des ressources pastorales qui se traduit par des incendies. Face à ce problème, nous avons entamé une réflexion et nous proposons une réforme en deux temps du régime de subventions qui nécessite au préalable la réunion de conditions socio-politiques favorables.

Bovins à viande | Economie | PAC | Systèmes d’élevage

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière