Tous les textes des 3R

Maladies à évolution lente

Ruminants (général) | Santé animale

Les lentivirus des petits ruminants : importance des modèles expérimentaux pour la compréhension de leurs pathologies

RUSSO P. (1), VITU C. (1), HARMACHE A. (2), BOUYAC M. (2), HIEBLOT C. (2), VIGNE R. (2), PEPIN M. (1), SUZAN M. (2)

(1) Cneva Sophia Antipolis, 105,Roufe des Chappes, 06410Biot, France.

(2) INSERM U372, BP 178,13326Marseille Cedex 9,France

avec la collaboration de M. VIGNONI (1) ET J. M. GUIBERT (1)

RESUME

Depuis 1980,le CNEVA Sophia Antipolis, au sein d’un groupe pluridiciplinaire formé d’équipes de l’INSERM et I’INRA et soutenu financièrement par l’ANRS, a développé des modèles d’infection expérimentale par les lentivirus chez le mouton et la chèvre. La reproduction expérimentale des lentiviroses a permis d’aborder les points suivants :optimisation d’un modèle rapide d’infection in vivo, étude de la pathologie néonatale, incidence des manifestations nerveuses, importance des gènes de régulation dans l’apparition des signes cliniques, étude de vaccins classiques et génétiques. Ces essais in vivo débouchent, grâce au matériel obtenu, sur la mise au point de techniques précoces de diagnostic :ELISA, immunoblotting, PCR. Ces travaux illustrent l’intérêt des expériences in vivo pour une meilleure compréhension de la pathogénie des Lentivirus en médecine animale et humaine.

Ruminants (général) | Santé animale

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière