Tous les textes des 3R

Production de viande de qualité

Alimentation | Génétique | Ovins à viande | Rationnement

Influence de la race et du rationnement sur la qualité du gras des agneaux

LEGRAND I.

Institut de l’Elevage, service qualité des viandes, route d’Epinay, 14310 Villers-Bocage

RESUME

Cette expérimentation étudie l’influence de la race paternelle, du rationnement durant la finition (au sens de restriction alimentaire), de la vitesse de croissance sous la mère et de leurs interactions éventuelles sur la qualité du gras (tenue et couleur) de carcasses d’agneaux. Ces derniers sont élevés en bergerie et sevrés à 70 jours. Le dispositif suivant est répété dans 22 6levages du Poitou-Charentes et du Limousin : mise en place de deux races de pères - Charollais et Texel - et de 2 modes de finition - rationnement du concentré ou non -.De nombreux enregistrements et contrôles sont réalisés, qui portent sur la croissance des agneaux et la qualité des carcasses produites, en particulier la tenue et la couleur du gras de couverture. Globalement, seuls 56% des 1549 agneaux présentent une bonne qualité du gras : gras parfaitement ferme et clair. La race Texel et le rationnement du concentré en finition permettent généralement d’améliorer la qualité de gras des carcasses. Par ailleurs, les agneaux présentant une croissance correcte avant sevrage semblent moins sujets aux défauts de qualité du gras que les autres. Enfin, il n’apparaît pas d’interaction entre les trois facteurs étudiés.

Alimentation | Génétique | Ovins à viande | Rationnement

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière