Tous les textes des 3R

Génétique

Caprins | Génétique | Traite

Mise en évidence d’un gène majeur influençant le débit de traite des chèvres

LE ROY P. (1), ELSEN J.M. (2), RICORDEAU G. (2), BOUILLON J. (3), MANFREDI E. (2), CHASTIN P. (2), MONOD F. (3)

(1) INRA, Station de Génétique Quantitative et Appliquée, 78352 Jouy en Josas Cedex

(2) INRA, Station d’Amélioration Génétique des Animaux, BP27, 31326 Castanet Tolosan Cedex

(3) Station de Testage Caprin, Moissac, 48110 Sainte Croix Vallée Française

RESUME

A partir de données expérimentales recueillies à la station de Moissac entre 1980 et 1995,le déterminisme génétique du débit de traite chez la chèvre est étudie. L’échantillon concerne un effectif de 1139 chèvres Saanen, Alpine ou croisées, issues de 65 pères et 641 mères. Par des méthodes d’analyse de ségrégation, l’existence d’un gène à effet majeur sur la variable quantité de lait obtenue au cours de la première minute de traite est confirmée. La différence entre les valeurs moyennes caractérisant les homozygotes à haut débit hdhd et les homozygotes normales ++ est de l’ordre de 3 écarts types phénotypiques, l’hétérozygote étant intermédiaire. L’héritabilité résiduelle est estimée à 0,25.

Caprins | Génétique | Traite

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière