Tous les textes des 3R

Pathologie

Parasitisme | Santé animale

Approche pharmacotoxicologique de la thérapeutique antiparasitaire en élevage

ALVINERIE M., GALTIER P.

INRA, Laboratoire de Pharmacologie-Toxicologie, 180 Chemin de Tournefeuille, BP3 31931 Toulouse Cedex

RESUME

Les endectocides macrocycliques (ivennectine, doramectine, moxidectine) sont présenté à travers leurs propriétés pharmacocinétiques et métaboliques. L’utilisation de méthodologies analytiques très performantes permettent de déterminer pour ces composés, une demi-vie de 20 à 25 jours. L’ivermectine est faiblement métabolisée dans I’organisme animal et se retrouve principalement excrétée dans les fèces sous forme inchangée. Ce fait est discuté en terme de toxicologie environnementale. La biodisponibilité et le devenir des médicaments antiparasitaires peuvent être modifiés en situation d’infestation. Le parasitisme gastrointestinal peut altérer la biodisponibilité des médicaments administrés par voie orale. La perturbation du métabolisme hépatique caractérise la fasciolose, le foie étant considéré comme l’organe majeur des biotransformations médicamenteuses. La demi-vie des anthelminthiques les plus largement métabolisés peut varier selon les espèces animales et même parmi les ruminants.

Parasitisme | Santé animale

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière