• Plan | Infos légales-Crédits | Espace privé
  • Conséquences des traitements phytosanitaires du maïs sur la qualité des eaux de Bretagne

    R. GIOVANNI

    Laboratoire d’Ecologie Aquatique INRA 65, rue de St Brieuc 35042 Cedex

    RESUME

    L’atrazine et le lindane utilisés pour la protection phytosanitaire du maïs sont à l’origine de la contamination majeure par les pesticides des cours d’eau de l’Ouest. Deux rivières d’Ille et Vilaine, sur schiste et sur granite, d’hydrologie et d’environnement différents, ont été étudiées au cours de deux années. La dynamique des triazines a pu être évaluée grâce à la méthode immunoenzymatique ELISA ;la chromatographie en phase gazeuse a servi de référence. Chaque rivière a présenté un profil de contamination dépendant de la structure physique du bassin, de la pluviométrie et de l’hydrologie de la saison. Les variations importantes des concentrations en atrazine et en lindane ont été observées dès les premiers ruisseaux, notamment pendant les crues de printemps et pour le bassin schisteux remembré sous culture intensive. Le lindane est aussi présent partout, mais n’est plus détectable l’hiver à la différence des triazines. Six autres familles chimiques ont été retrouvées simultanément aux triazines. Cette contamination chronique a des conséquences difficiles à estimer sur l’équilibre du milieu aquatique, mais déjà contraignantes sur les usages de l’eau en particulier pour la potabilisation. La restauration de la qualité des eaux demande une suite coordonnée de mesures, allant de l’utilisation de molécules à vie courte à la reconstitution du bocage, en passant par la formation des hommes à des pratiques agricoles réduisant au maximum les concentrations en nitrates et en pesticides.

    Télécharger le fichier PDF (349.6 ko)

    Voir tous les textes de : Giovanni R.

    Voir tous les textes dans les thèmes : Alimentation | Environnement | Pollution

    Autres textes des

    3R 1995 - Séance :

    Environnement

    Activités d’élevage et qualité des eaux souterraines. Méthodes d’évaluation des risques de pollution azotée et d’estimation des pertes en nitrates 

    M. BENOIT, P.R. PARRASSIN, D. PEYRE, J.L. FIORELLI

    Evaluation des risques de pollution nitrique liés à l’élevage de ruminants et stratégies d’intervention pur la qualité de l’eau 

    A. PFLIMLIN, Y. MADELINE

    Utilisation du lisier de porcs sur les pâtures des vaches laitières en Bretagne : aspects techniques et sanitaires 

    V. BROCARD, A. FARRUGIA, M. LE GUENIC, D. LE MEUR

    Influence du niveau de production laitière et du système d’alimentation sur les rejets azotés du troupeau 

    L. DELABY, J.L. PEYRAUD, R. VERITE

    Bilan apparent des minéraux et systèmes de production. Essai de hiérarchisation des systèmes à partir des réseaux d’élevage 

    A. FARRUGGIA, L. PICHOT, C.PERROT

    Affiche • Le diagnostic des risques de pollution de l’eau dans une région d’élevage 

    A.C. DOCKES, C. GUINAMARD, J. CAPDEVILLE

    Affiche • Diagnostic des risques de pollution des eaux dans les élevages : la méthode DeXeL 

    A.C. DOCKES, J. CAPDEVILLE, A. FARRUGGIA

    Affiche • Rejets azotés par les vaches laitières et lessivage de nitrates en pâturage continu 

    J.L. FIORELLI, P.R. PARRASSIN, D. PEYRE, J.M. TROMMENSCHLAGER, C. BAZARD

    Affiche • L’urée du lait comme index de la qualité de la nutrition azotée et de l’excrétion d’azote chez la vache laitière en alimentation hivernale 

    R. VERITE, S. RETIF, P. FAVERDIN

    Affiche • Impacts de la fertilisation azotée des prairies pâturées sur l’efficacité de l’azote et les transferts de nitrate 

    F. LAURENT, P. KERVEILLANT, J.P. CAZES, A. BESNARD

  • Secrétariat 3R - MNE - 149 rue de Bercy 75595 Paris cedex 12

    Tél : 06 46 77 02 41 - Courriel : 3R@idele.fr - Fax : 01 40 04 52 80

    © INRA-Institut de l'Elevage 2006-2017, tous droits réservés