• Plan | Infos légales-Crédits | Espace privé
  • Vaccination contre les colibacilles entérotoxinogènes du veau

    CONTREPOIS M.

    Laboratoire & Microbiologie, INRA, Centre de Recherches de Clermont-Ferrand-Theix, 631 22 Saint-Genès-Champanelle, France

    RESUME

    Dans la période néonatale, la protection immunitaire du veau repose essentiellement sur I’immunité maternelle transmise par le colostrum. Les colibacilles entérotoxinogènes (ECET) provoquent la diarrhée en se multipliant sur la surface de I’intestin grêle où ils sécrètent l’entérotoxine TS. La protection contre les ECET doit s’exercer par les anticorps colostraux qui arrivent dans l’intestin. C’est seulement pendant les 4 à 5 premiers jours qui suivent la naissance que le veau est sensible aux infections par les ECET, période où il peut être protégé par les anticorps colostraux qui inhibent la colonisation de la paroi de l’intestin par les ECET. L’immunisation des vaches gestantes avec une formule vaccinale qui contient les antigènes 0 (4 sérogroupes 0), K (5 à 6 sérogroupes K) et les facteurs d’attachement K99, F41, F31A (CS31A) et Fy (F17-A), permet d’enrichir le colostrum en anticorps protecteurs. Le vaccin commercial formulé sur cette base à partir du brevet INRA en 1979 a prouvé son efficacité. Les progrès de la vaccinologie permettent d’obtenir de nouveaux vaccins contre différents pathogènes en faisant exprimer les déterminants antigéniques pertinents par des bactéries recombinantes. L’utilisation de la protéine porteuse CS31A de E, coli (brevet INRA en 1995) permet le développement de projets dans ce sens.

    Télécharger le fichier PDF (489.4 ko)

    Voir tous les textes de : Contrepois M.

    Voir tous les textes dans les thèmes : Bovins à viande | Bovins laitiers | Santé animale

    Autres textes des

    3R 1996 - Séance :

    Pathologie

    Les rotaviroses du veau : vaccination et protection passive 

    COHEN J.

    Place d’un vaccin dans la lutte contre les maladies parasitaires en élevage. Exemple de la fasciolose et de l’hypodermose 

    CHAUVIN A., MOREAU E., BOULARD C.

    Elevage des veaux et risques de mortalité et de troubles de santé en exploitations laitières 

    FOURICHON C., SEEGERS H., BEAUDEAU F.

    Utilisation des vaccins IBR, délété gE, dans les programmes de lutte contre I’IBR - Cas pratiques en élevages 

    MASCARON L., THIBAULT J.C., AUER S., KRETZDORN D., SCHMEER N., DELLAC B.

    Chlamydiose abortive et vaccination 

    SOURIAU A., DE SA C., RODOLAKIS A.

    Salmonella abortusovis, souche Rv6, véhicule vaccinal pour les ovins et les caprins 

    BOURGOGNE A., SANCHIS R., HOFNUNG M., PEPIN M. 

    Affiche • Plus qu’un effet additionnel : l’infection combinée avec le virus RSB et BVD produit des effets synergiques 

    POLLREIZ J.H., KEUING C.L., MAILLARD R.

    Affiche • Vaccination contre les salmonelles animales 

    BERNARD S.

    Affiche • Elevage du prétroupeau et mesures de maîtrise du parasitisme en exploitations bovines laitières 

    FOURICHON C., CHAUVIN A., SEEGERS H., GUERDER F., L’HOSTIS M.

    Affiche • Effets des mammites non cliniques sur la production des vaches laitières 

    HORTET P., SEEGERS H., BEAUDEAU F., FOURICHON C.

    Affiche • Incidence des infections et du degré d’inflammation de la mamelle sur la production laitière chez la chèvre 

    DE CREMOUX R., BERNY F., BAUDRY C., MENARD J.L.

  • Secrétariat 3R - MNE - 149 rue de Bercy 75595 Paris cedex 12

    Tél : 06 46 77 02 41 - Courriel : 3R@idele.fr - Fax : 01 40 04 52 80

    © INRA-Institut de l'Elevage 2006-2017, tous droits réservés