Tous les textes des 3R

Élevage des jeunes

Conduite d’élevage | Ovins à viande | Pâturage | Systèmes d’élevage

Influence du mode d’élevage des agnelles de renouvellement sur leur comportement au pâturage et leurs performances zootechniques

LECRIVAIN E. (1), ABREU Da SILVA M. (1,2), DEMARQUET F. (3), USSEUR J. (1)

(1) INRA, Unitt d’Ecodéveloppement, Site Agroparc, 84914 AVIGNON Cedex 9, France

(2) Université Federale do Rio Grande do Sul, Zootecnie, Pono Alegre, Brazil

(3) Lycée Agricole de Carmejane, 04510 Le Chaffaut, France

RESUME

Ce travail, mené dans un contexte d’élevage pastoral méditerranéen, porte sur la cohérence entre les modes d’élevage des agnelles de renouvellement d’un troupeau et ceux auxquels elles sont confrontées en tant qu’adultes. Nous comparons l’influence de leur environnement social (présence ou non d’adultes, indépendants ou grégaires) et de leur environnement végétal (prairie ou parcours) au cours de leur première saison de pâturage sur leur intégration au troupeau, sur leur comportement alimentaire et sur leurs performances zootechniques à long terme. 50% des agnelles élevées dès leur première saison de pâturage sur parcours avec des adultes grégaires s’intègrent rapidement au troupeau, contre seulement 15 % de celles élevées sur prairie avec des adultes indépendants. Une année plus tard, ces animaux prélèvent 15% de plus de végétaux ligneux. Si ces animaux accusent un retard significatif de croissance en première année (36 kg contre 47 kg), cet écart n’est plus significatif en fin de seconde année, après avoir passé ensemble la saison sur parcours (46 kg contre 50 kg). Il en est de même pour les performances de reproduction pour lesquelles on note une compensation au terme de 4 années d’observation.

Conduite d’élevage | Ovins à viande | Pâturage | Systèmes d’élevage

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière