Tous les textes des 3R

Qualité des produits

Alimentation | Conduite d’élevage | Ovins laitiers | Qualité des produits | Qualité lait

Les conduites alimentaires hivernales dans le rayon de Roquefort modifient la composition chimique du lait de brebis

LAGRIFFOUL G. (1), BOCQUIER F. (2), ARRANZ J.M. (3), DELMAS G. (4), DRUX B. (4), FRAYSSE J. (5), GUITARD J.P. (6), JAUDON J.P. (7), MORIN E. (8), VACARESSE C. (9), VAN QUACKEBEKE E. (10)

(1) CNBL-Institut de l’Elevage, SAGA, BP27, 31326 Castanet-Tolosan Cedex,

(2) INRA, Laboratoire de Sous-Nutrition, 63122 St-Genès-Champanelle,

(3) SICA-Créom, 64130 Ordiarp,

(4) UNOTEC, Les Balquières, Route d’Espalion, 12850 Onet-le-Château,

(5)INRA, Station d’Amélioration Génétique des Animaux BP27, 31326 Castanet-Tolosan,

(6) LPA St-Affrique, Route de Bournac, 12400 Saint-Affrique,

(7) EDE du Tarn, La Milliasole, BP102, 81000 Albi,

(8) Institut de l’Elevage, Antenne de Toulouse, B P l8, 31326 Castanet-Tolosan Cedex,

(9) Confédération Générale de Roquefort, BP348, 12103 Millau Cedex,

(10) Institut de l’Elevage, Antenne de Lyon, 5, rue Herman-Frankel, 69364 Lyon Cedex 07

RESUME

Une enquête conduite dans le rayon de Roquefort sur 38 élevages présentant des niveaux génétiques voisins et des structures de troupeaux proches a permis de mettre en évidence des effets de certains facteurs alimentaires durant la période hivernale. La couverture énergétique moyenne des besoins du troupeau a une influence sur le taux protéique du lait livré au cours de la campagne. Les troupeaux ayant des taux de couverture (apport/besoin moyen) inférieurs à 102 % (82 à 102 %) livrent du lait avec un TP annuel plus faible (50,9 g/l) que ceux (52,2 g/l ;p < 0,001) dont les taux de couvertures sont supérieurs à 103 % (103-148 %). Le TB annuel du lait livré est supérieur pour les élevages utilisant de l’ensilage (70,8 g/l, p < 0,001) par rapport à ceux qui n’utilisent que des fourrages secs (68,3 g/l). Enfin, on constate une liaison négative entre la proportion de concentrés à base de céréales dans la ration et le TB du lait livré. Cette enquête révèle que les facteurs alimentaires s’exercent principalement en début de traite.

Alimentation | Conduite d’élevage | Ovins laitiers | Qualité des produits | Qualité lait

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière