Tous les textes des 3R

Modélisation de la digestion

Alimentation | Digestion - Métabolisme | Modélisation | Ruminants (général)

Stoechiométrie des fermentations ruminales en culture continue, effet de la nature de la céréale et de la teneur en parois de la ration.

L.-P. BROUDISCOU (1), A. OFFNER (1), A.F. BROUDISCOU (2), D. SAUVANT (1)

(1) UMR Physiologie de la Nutrition et Alimentation, INAPG - INRA, 16 rue Claude Bernard, 75231 Paris Cedex 05

(2) Laboratoire de Méthodologie de la Recherche Expérimentale, Université d’Aix-Marseille III, 52 av Escadrille Normandie-

Niemen, 13013 Marseille

INTRODUCTION

Le type d’amidon, lent ou rapide, et son niveau d’incorporation dans une ration relativement pauvre en parois telle que celles distribuées aux vaches laitières hautes productrices déterminent fortement les caractéristiques fermentaires du rumen. Cinq fermenteurs à effluent double (Broudiscou et al. 1997) ont été utilisés pour préciser l’effet de la nature de la céréale et de la proportion de parois estimée par Neutral detergent fiber (NDF) dans la ration, qui varie inversement de la teneur en amidon, sur les productions individuelles d’acides gras volatils (AGV) et de méthane (CH4).

Alimentation | Digestion - Métabolisme | Modélisation | Ruminants (général)

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière