Tous les textes des 3R

Génétique

Bovins laitiers | Génétique | Santé animale

Evaluation génétique des bovins laitiers sur les comptages de cellules somatiques pour l’amélioration de la résistance aux mammites

RUPP R., BOICHARD D.

INRA, Station de Génétique Quantitative et Appliquée, 78352 Jouy-en-Josas Cedex

RESUME

Cet article présente une analyse génétique des comptages de cellules somatiques dans les races bovines laitières françaises Holstein, Normande et Montbéliarde. Le caractère analysé est une moyenne pondérée par lactation des scores cellulaires observés à chaque contrôle laitier et ajustés pour le stade de lactation, le score cellulaire étant défini comme le logarithme en base 2 du comptage cellulaire. Le score cellulaire moyen présente une héritabilité modérée de 0.15, homogène entre lactations. La corrélation génétique entre lactations est élevé, supérieure à 0,80, tandis que la répétabilité est d’environ 0,35. La corrélation génétique entre score cellulaire et les caractères de production est légèrement positive (0,l à 0,2),donc défavorable, tandis que la corrélation phénotypique est négative (-0,l). L’article présente également les caractéristiques de l’évaluation génétique des taureaux d’insémination artificielle sur le score cellulaire, publiée depuis juillet 1997. Ces index sont peu dépendants des index de production mais présentent une corrélation défavorable avec la vitesse de traite (-0.33) et favorable avec certains index de la mamelle, comme la distance plancher jarret (0,28). La relation entre index du père et niveau cellulaire de ses filles, comprise entre -10 000 et -50 000 cellules/ml par unité d’index du père, n’est pas linéaire. Elle augmente avec le numéro de lactation et avec le niveau cellulaire du troupeau.

Bovins laitiers | Génétique | Santé animale

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière