Tous les textes des 3R

Génétique

Caprins | Génétique | Qualité des produits

Amélioration génétique de la chèvre Angora : objectif qualité de la toison

ALLAIN D. (1), ROGUET J.M. (2)

(1) INRA, Cr Toulouse, Station d’amélioration Génétique des Animaux, B.P 27, 31326 Castanet-Tolosan

(2) Caprigène France section, agropole, Route de Chauvigny, 86550 Mignaloux Beauvoir

INTRODUCTION

L’élevage de chèvre angora a débuté en France vers 1980. Aujourd’hui, près de 75000 animaux provenant de 180 éleveurs, produisent chaque année 30t de mohair. La totalité de cette production est collectée et transformée par des coopératives d’éleveurs, puis commercialisée par les éleveurs en circuit court sous forme de produits finis. Un programme d’amélioration génétique de la chèvre angora été développé avec les éleveurs, avec pour objectif de produire en quantité un mohair de qualité, c’est a dire dépourvu d fibres indésirables et ayant une finesse inférieure à 30 microns, chez une chèvre angora de 18 mois. L’objet de ce texte est de présenter le schéma de sélection de la chèvre angora, puis les résultats d’analyses de facteurs de variations génétiques et non génétiques de la production de mohair en France.

Caprins | Génétique | Qualité des produits

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière