Tous les textes des 3R

Mammites

Génétique | Mammites | Santé animale

Organisation structurale du gène spécifiant la lactoperoxydase : un candidat pour accroître par sélection la résistance aux marmites

LE PROVOST F., LOHNER S., GIRAUD-DELVILLE C., CALS M.M. , MARTIN P.

INRA, Laboratoire de Génétique biochimique et Cytogénétique, 78352 Jouy-en-Josas cedex, France.

INTRODUCTION

Par les systèmes non-immunitaires dont dispose la glande mammaire pour faire face à d’éventuelles infections, la lactoperoxydase (LPO) constitue, avec le lysozyme, un des agents enzymatiques les plus efficaces pour lutter contre les infections mammaires (Reiter, 1985). L’activité antibactérienne de la LPO fait de son gène un candidat pour accroître, par la sélection, la résistance aux mammites.

Afin de développer des outils moléculaires permettant la recherche de polymorphisme par des stratégies telles que la PCR-RFLP ou le séquençage de régions variables, nous avons entrepris de déterminer l’organisation structurale de ce gène.

Génétique | Mammites | Santé animale

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière