Tous les textes des 3R

Génétique

Conduite d’élevage | Génétique | Ovins laitiers

Vers une prise en compte de la longévité fonctionnelle des brebis laitières dans les schémas de sélection français : analyse des causes de réforme.

G. LAGRIFFOUL (1), D. VIGROUX (2), J.M. ASTRUC (1), F. BARILLET (2), R. RUPP (2)

(1) Institut de l’Elevage - Comité National Brebis Laitières, INRA - SAGA, BP 27, 31326 Castanet Tolosan Cedex

(2) INRA - SAGA, BP 27, 31326 Castanet Tolosan Cedex

INTRODUCTION

Les maîtres d’œuvre des schémas de sélection des brebis laitières portent un intérêt croissant à d’autres caractères que les caractères de production : résistance aux maladies, carrière des femelles... Notamment, l’accroissement de la longévité fonctionnelle apparaît comme un moyen de réduire les coûts de production. Les mesures actuellement disponibles dans les noyaux de sélection ovins laitiers se limitent essentiellement aux seuls caractères utilisés en sélection : caractères laitiers, résistance à la tremblante, résistance aux mammites sub-cliniques et, dans un proche avenir, morphologie mammaire par pointage. La gestion actuelle de l’information inclut aussi les caractères de reproduction et les causes de non-qualification des futurs reproducteurs pour défaut fonctionnel et de standard. Par contre, le système d’enregistrement des réformes se résume à un devenir (vente ou mort) sur deux périodes (période de traite ou hors période de traite). Ainsi, une meilleure connaissance des causes de réforme pourrait permettre de mieux cerner quelles sont les principales composantes de la longévité des brebis laitières et de définir les modalités d’enregistrement en routine de cette information pour une valorisation génétique.

Conduite d’élevage | Génétique | Ovins laitiers

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière