Tous les textes des 3R

Alimentation

Alimentation | Bovins laitiers | Complémentation

Propositions de teneurs en iode des aliments minéraux pour vaches laitières

BRUNSCHWIG P. (1), MESCHY F. (2)

(1) Institut de l’Elevage, 9 rue André Brouard, BP 70510, 49105 ANGERS Cedex 02

(2) INRA-AgroParistech, 16 rue Claude Bernard, 75231 PARIS Cedex 05

INTRODUCTION

Les populations de jeunes enfants (moins de cinq ans), dont le profil alimentaire est fortement basé sur les produits laitiers, nécessitent que la teneur en iode du lait soit maîtrisée (AFSSA, 2005). La teneur moyenne du lait demi-écrémé de grande consommation est estimée à 135 ± 51 μg / kg (AFSSA 2005), elle a augmenté de 20 % en douze ans. Une saisonnalité est observée (en moyenne 167 μg / kg en hiver et 107 μg / kg en été) essentiellement induite par les pratiques d’alimentation.

L’objectif est de proposer des teneurs en iode des aliments minéraux (AM) à partir de l’étude de différentes rations représentatives des pratiques alimentaires dans les systèmes d’élevage laitiers français.

Alimentation | Bovins laitiers | Complémentation

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière