Tous les textes des 3R

Alimentation

Alimentation | Bovins laitiers | Complémentation

Effets d’une combinaison de vitamines protégées du groupe B sur les performances de production de vaches laitières

EVANS E. (1), ROBINSON P. (2), SACADURA F. (3), BODIN J.C. (4)

(1) JEFO Nutrition Inc. (Canada)

(2) Université de Californie (Etats-Unis)

(3)Université Technique de Lisbonne (Portugal)

(4) JEFO Europe (France)

INTRODUCTION

Des publications récentes (Majee et al., 2003, Girard et al., 2005) sur l’utilisation des vitamines par les vaches laitières démontrent que pour les animaux à haute production, les apports en biotine, acide folique, pyridoxine et acide panthoténique ne sont pas suffisants pour soutenir la production optimale de protéine. La microflore du rumen dégradant totalement ou partiellement ces vitamines, il est difficile de les ajouter sans protection dans la ration. Afin d’évaluer les effets de l’addition de ces vitamines du groupe B dans les régimes de vaches laitières, une protection basée sur une matrice lipidique a été développée pour faciliter le transport à travers le rumen (JEFO Nutrition Inc.) Des études réalisées par l’Atlantic Dairy and Forage Institute (Fredericton Junction, New Brunswick, Canada) ont révélé que les niveaux résiduels des différentes vitamines protégées, après incubation ruminale sur vaches canulées, sont en moyenne de 96 % et diminuent de 0,124 % par heure au cours de l’essai, synonyme d’une bonne protection (Sacadura et al., 2007 - sous presse). Le but des deux études présentées est d’évaluer les effets d’une combinaison de vitamines protégée du groupe B (Vicomb P+™) sur les performances de production laitière.

Alimentation | Bovins laitiers | Complémentation

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière