Tous les textes des 3R

Systèmes d’élevage

Bovins laitiers | Caprins | Economie | Ovins laitiers | Travail

Le travail en élevage laitier : des conceptions, des noyaux organisateurs et des profils d’organisation variés

DUFOUR A. (1), HOSTIOU N. (2), COURNUT S. (3), DEDIEU B. (4)

(1) ISARA LYON, AGRAPOLE, 69364 Lyon, dufour@isara.fr

(2) INRA UMR METAFORT 1273, 63122 Saint Genès Champanelle, nhostiou@clermont.inra.fr

(3) ENITAC UMR METAFORT 1273, 63370 Lempdes, cournut@enitac.fr

(4) INRA UMR METAFORT 1273, 63122 Saint Genès Champanelle, dedieu@clermont.inra.fr

RESUME

Les questions sur le travail en élevage laitier deviennent essentielles pour traiter du devenir de ce secteur et pour le conseil aux éleveurs. Les collectifs de travail évoluent, les éleveurs expriment de nouveaux rapports à leur travail et des solutions travail se mettent en place dans les élevages. L’originalité de cette étude est de tester l’hypothèse selon laquelle la composition des travailleurs permanents qui assurent et organisent le travail de l’exploitation - appelés noyaux organisateurs - joue sur les conceptions du travail et guide les choix d’adaptation de l’organisation des élevages laitiers. Deux études ont été réalisées auprès d’éleveurs laitiers en région du Ségala, ayant mis en place au moins une solution travail. Quinze enquêtes ouvertes se sont centrées sur les conceptions de travail de ces éleveurs, et trente enquêtes ont exploré l’organisation de leur élevage. L’analyse des enquêtes ouvertes montre trois visions différentes du travail : une conception « passionnée » de l’élevage, une conception « organisée » et une conception « difficile ». Trois profils d’organisation ont également été distingués : « solution ponctuelle », « combinaison de solutions » et « priorité à l’investissement dans les équipements et les bâtiments ». On n’observe pas de relations simples entre la composition des noyaux organisateurs, les conceptions du travail et les profils d’organisation. Cependant, certaines tendances ont été mises en évidence entre les caractéristiques des noyaux organisateurs et les profils d’organisation de l’élevage. Par exemple, les exploitants individuels avec des salariés, pour lesquels la maîtrise de l’organisation du travail représente une composante de leur stratégie de développement, mettent en place un nombre de solutions relativement important en jouant sur de nombreuses facettes de leur système. Ces résultats montrent que les manières de penser et de faire le travail ne répondent pas à un modèle préétabli et qu’il importe de comprendre « le facteur humain » pour étudier les possibilités d’amélioration des conditions de travail et des performances.

Bovins laitiers | Caprins | Economie | Ovins laitiers | Travail

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière