Tous les textes des 3R

Systèmes d’élevage

Economie | Pastoralisme | Ruminants (général) | Systèmes d’élevage

La situation pastorale avant le futur boom de l’élevage dans le Roraimá en Amazonie brésilienne

BENDAHAN A.B. (1), MOURÃO JR.M. (1), TOURRAND J.F. (2)

(1) Embrapa Roraimá. BR 174, km 08. C. P. 133. Boa Vista : Roraimá, Brasil, (amaury@cpafrr.embrapa.br)

(2) Cirad, Agropolis, Montpellier 34398, France (tourrand@aol.com, tourrand@cirad.fr)

INTRODUCTION

L’état brésilien du Roraimá est situé à l’extrême nord du pays, à la frontière avec le Venezuela et le Guyana. Localisé dans le bassin amazonien, il s’étend sur 225116 km2 dont seulement 12 % sont destinées à l’activité agricole. En effet, 45 % du territoire sont des terres indigènes, 6 % font partie du patrimoine de l’Institut brésilien de l’environnement (IBAMA) et de l’armée, 11 % sont des terres considérées comme impropres à l’agriculture et l’élevage, et 25 % sont des aires protégées. L’espace agricole est constitué de savanes (llanos) et de forêt (Barbosa, 2005). Le taux de déforestation est actuellement de 5 % (XAUD, 2006). La majeure partie de cette surface a été implantée en pâturage présentant une faible productivité (Fearnside, 2006). La colonisation de l’état du Roraimá a commencé par la zone de savane. Les premiers bovins ont été introduits au milieu du 18ème siècle (Freitas, 1997). Actuellement, le Roraimá est considéré comme une frontière agricole, notamment en raison de l’expansion du soja et, plus récemment, de la canne à sucre pour la production d’éthanol, jetant ainsi les bases d’un futur pôle agroindustriel. L’état du Roraimá est un acteur secondaire dans le secteur de l’élevage, comparé aux autres états amazoniens que sont le Pará, le Rondônia, et dans une moindre mesure l’Amazonas et l’Acre. Toutefois, la situation peut évoluer rapidement en raison des intérêts en jeu, de l’arrivée de nouveaux acteurs, de la localisation géographique et d’une technologie disponible car déjà élaborée et validée dans les autres régions du bassin. Le Roraimá pourrait ainsi devenir en quelques années un important pôle d’élevage. L’objectif du papier présent est de caractériser le « point 0 » d’un éventuel développement de l’élevage dans le Roraimá et ainsi fournir des éléments de bases pour l’élaboration de scénarios prospectifs.

Economie | Pastoralisme | Ruminants (général) | Systèmes d’élevage

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière