• Plan | Infos légales-Crédits | Espace privé
  • Utilisation de la semence fraîche pour optimiser la diffusion du progrès génétique dans l’espèce bovine

    GERARD O. (1), GOISET C. (1), BOFFETY F. (1), HUMBLOT P. (2)

    (1) OGER, le CRITER, La Chicane, 44130 BLAIN

    (2) UNCEIA, Services Techniques, 13, rue Jouet, BP 65, 94703 MAISONS ALFORT

    RESUME

    Afin d’accroitre la productivité des taureaux Prim’Holstein améliorateurs les plus demandés dans les élevages, l’OGER (Ouest Génétique Elevage Reproduction) a relancé l’utilisation de la semence fraiche, tombée en désuétude dans les années 1960. Les doses de semence fraiche contiennent 5 millions de spermatozoïdes totaux ce qui permet de multiplier en moyenne par 3 le nombre de doses produites en cornparaison avec la semence congelée. Le taux d’utilisation des doses distribuées est légèrement supérieur à 80 %. Une campagne de semence fraiche dure 5 mois, de début novembre à fin mars et correspond au pic d’activité de l’Union. En 97/98, pendant cette aride, les 6 taureaux concernés ont assuré 55 % de l’activité totale de la race. 61,48 % de leurs IAP étaient réaliés en semence fraiche. Pour l’exercice 96/97, le taux de non retour (TNR) 60-90 moyen des inséminations artificielles premières (IAP) realisées en semence fraiche a été inférieur de 2,02 points à celui observé avec la semence congelée pour les mêmes taureaux (60.57 % versus 62.59 % respectivement). La perte moyenne entre les IAP réalisées à J0 (jour de production) et 53 a atteint 10,42 points, tous taureaux confondus. Le surcoût induit par la semence fraiche représente 1,4 96 du prix moyen d’une insémination première. Compte tenu de l’intérêt de cette technique pour la diffusion du progrès génétique, sa pérennité est assurée. Des voies d’amélioration concernant la réduction du nombre de spermatozoïdes par dose, la durée d’utilisation et la mise au point de nouveaux dilueurs sont envisageables.

    Télécharger le fichier PDF (325.9 ko)

    Voir tous les textes de : Boffety F. | Gerard O. | Goiset C. | Humblot P.

    Voir tous les textes dans les thèmes : Bovins laitiers | Reproduction

    Autres textes des

    3R 1998 - Séance :

    Reproduction : Aspects mâle

    Facteurs influant sur la fertilité des mammifères domestiques mâles 

    COURTENS JL., ALENCAR A., GATTI J.L., DACHEUX F., DACHEUX J.L., GUERIN Y.

    Sources de variation génétiques et non génétiques des caractéristiques de production de semence chez le bouc 

    MANFREDI E., LEBOEUF B., BODIN L., BOUE P., HUMBLOT P.

    L’insémination artificielle dans l’espèce caprine : les évolutions de la technique 

    BOUE P., LEBOEUF B., BARIL G., BRICE G.

    Fertilité de brebis inséminées avec du sperme conservé en frais pendant 24 heures par le dilueur DBB 

    PAQUAY R., MANDIKI S.N.M., RAES M., BISTER J.L.

    Affiche • Détection et détermination des proportions de spermatozoïdes bovins porteurs des chromosomes X et Y par hybridation in situ fluorescente (FISH) 

    PIUMI F., VAIMAN D., CRIBIU E.P., GUERIN B., HUMBLOT P.

    Affiche • Variation annuelle de la motilité et de la survie de la semence ovine après congélation-décongélation 

    MANDIKI S.N.M., BISTER J.L., RAES M., PAQUAY R.

  • Secrétariat 3R - MNE - 149 rue de Bercy 75595 Paris cedex 12

    Tél : 06 46 77 02 41 - Courriel : 3R@idele.fr - Fax : 01 40 04 52 80

    © INRA-Institut de l'Elevage 2006-2017, tous droits réservés