• Plan | Infos légales-Crédits | Espace privé
  • Effet du niveau d’ingestion et de la granulométrie de la ration sur le bilan du phosphore chez la vache laitière

    F. MESCHY (1), J.L. PEYRAUD (2)

    (1) Laboratoire de Nutrition et d’Alimentation INRA-INA PG, 16, rue Claude Bernard F-75231 Paris cedex 05

    (2) Station de Recherches sur Vaches Laitières, F-3-590 Saint-Gilles

    INTRODUCTION

    La connaissance des facteurs de variation du métabolisme du phosphore chez le ruminant est une étape nécessaire à une meilleure adéquation des apports alimentaires aux besoins des animaux et à une évaluation plus precise de la charge polluante en P des effluents d’élevage (et par conséquent à sa réduction). Les facteurs de variation liés à l’animal (âge, état physiologique ... ) sont relativement bien connus et intégrés aux systèmes d’unités d’alimentation. En revanche, la part d’incertitude liée à l’apport alimentaire est plus importante. Cet essai avait pour objectif de préciser l’effet du niveau d’apport alimentaire (ad-libitum vs restreint) et de la granulométrie de la fraction fourragère de la ration (hachée vs broyée) sur les différents flux de P chez la vache laitière en production.

    Télécharger le fichier PDF (97.9 ko)

    Voir tous les textes de : Meschy F. | Peyraud J-L.

    Voir tous les textes dans les thèmes : Alimentation | Bovins laitiers | Environnement

  • Secrétariat 3R - MNE - 149 rue de Bercy 75595 Paris cedex 12

    Tél : 06 46 77 02 41 - Courriel : 3R@idele.fr - Fax : 01 40 04 52 80

    © INRA-Institut de l'Elevage 2006-2017, tous droits réservés