Tous les textes des 3R

Alimentation - Rationnement

Alimentation | Bovins laitiers | Complémentation

Méthode et interprétation de résultats d’expérimentation en fermes : exemple d’un essai d’apport de méthionine protégée

LOPEZ C. (1), BRUNSCHWIG P. (2), SEEGERS J. (3), CHEROUAT G. (4), ROBERT J.C. (5), RIBAUD D. (1), VIUDES G. (3), FREBOURG L. (6)

(1) Institut de l’Elevage, 149, rue de Bercy, 75595 Paris Cedex 12

(2) Institut de l’Elevage, 14, avenue Joxé BP 646, 49006 Angers Cedex 01

(3) Institut de l’Elevage, BP 18, 31321 Castanet-Tolosan cedex

(4) Collectif OPTILAIT, EDE Haute Garonne, 61, allée de Brienne, 31069 Toulouse Cedex

(5) Rhône-Poulenc Nutrition Animale, 42, avenue Aristide-Briand, BP 100 92164 Antony Cedex

(6) ENITA, RN 89, Marmilhat 63370 Lempdes

RESUME

Une démarche d’expérimentation en élevages conventionnels est proposée qui permet de préciser les références acquises en stations expérimentales dans le contexte des élevages adhérents au contrôle laitier dans une région française. Les élevages candidats à l’issue d’une enquête préliminaire et vérifiant les clauses d’inclusion sont répartis par tirage au sort entre les groupes expérimentaux au sein de strates préalablement définies à l’aide d’une typologie régionale. Des informations spécifiques à l’essai et relevés au cours de celui-ci viennent compléter les données recueillies par les contrôleurs dans le cadre de leur travail auprès des éleveurs. La méthode est illustrée par un essai sur l’incidence de l’apport de méthionine protégée dans l’alimentation, sous forme de 14 grammes de Smartamine(TM) , sur les performances de production (lait, taux butyreux et protéique) de vaches laitières dans 137 élevages adhérant au Contrôle Laitier du Sud-Ouest de la France. L’échantillon a de bonnes qualités de représentativité vis-à-vis de la population avec 12 strates présentes sur les quatorze strates identifiées dans la population et une importance relative des strates dans l’essai proche de celle dans la population. L’apport de méthionine induit un accroissement moyen significatif du TP de 0,8 * 0,3 g/kg (p=0,033) sans modifier les niveaux de production de lait et de TB. Des estimations des résultats escomptés sur l’ensemble de la population de référence sont par ailleurs fournis.

Alimentation | Bovins laitiers | Complémentation

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière