Tous les textes des 3R

Économie

Bovins laitiers | Economie | Génétique

La race bovine Bretonne Pie-Noire (BPN) : de la sauvegarde à la relance

QUEMERE P. (1), BOUGLER J. (2), BROSSARD G. (3), SERGENT J. (4)

(1) I.S.A.B., rue Pierre Waguet, 60026 BEAUVAIS

(2) I.N.A.P.G., 16 rue Claude Bernard, 75231 PARIS Cedex 05

(3) F.R.C.I.V.A.M., 6 rue Saint Michel, 29190 BRASPARTS

(4) P.N.R.A., 15 Place aux Foires, 29590 LE FAOU

RESUME

Le premier programme de sauvegarde d’une race bovine en péril a été mise en place en 1976 sur la race BPN avec la participation, à l’origine, de 46 éleveurs propriétaires de 311 animaux. En l’an 2000, l’effectif de 1 000 animaux détenus par plus de 210 propriétaires sera dépassé. Des systèmes nouveaux de production sont apparus, notamment le système laitier avec transformation fermière et vente directe. A partir de cette cattgorie d’éleveurs, un plan de relance de la race est envisagé et discuté. Il est basé sur un noyau d’éleveurs motivés, une croissance régulière des effectifs, un système de production original répondant à la demande sociétale, économiquement rentable et donc crédible pour des candidats à l’installation, un environnement professionnel et politique favorable. Cependant des incertitudes et des freins restent à lever pour transformer un plan de sauvegarde en un plan de relance, dans le cadre d’une agriculture de "niche" et d’une perspective de diversification du métier d’agriculteur.

Bovins laitiers | Economie | Génétique

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière