Tous les textes des 3R

Pathologie

Bovins laitiers | Economie | Santé animale | Systèmes d’élevage

Fréquences et coûts de maîtrise des troubles de santé dans différents systèmes de production bovins laitiers des Pays de la Loire

FOURICHON C., SEEGERS H., BEAUDEAU F., BAREILLE N.

INRA - Ecole Vétérinaire, Unité associée Gestion de la Santé Animale, BP 40706, 44307 NANTES Cedex 03

avec la collaboration de la Fédération Régionale des Groupements de Défense Sanitaire, du Groupement Technique Vétérinaire et de la Fédération Régionale de Contrôle laitier des Pays de la Loire

RESUME

Les situations sanitaires et coûts de maîtrise de la santé ont été décrits dans 254 exploitations des Pays de la Loire. Les coûts sanitaires moyens sont de 562 F/vache-année et 7,47 centimes/kg de lait produit. En moyenne, ils sont composés à 47 % de coûts de mesures mises en oeuvre avant survenue des troubles. La part de ces coûts de mesures préventives varie beaucoup, et ne dépend pas du niveau total de coût. Deux typologies ont été réalisées séparément pour décrire les fréquences et coûts de maîtrise des principaux troubles. Sur l’ensemble de l’échantillon, 28 % des exploitations sont caractérisées par des faibles fréquences pour tous les troubles, et 25 % des exploitations par des faibles coûts pour tous les troubles. A l’opposé, pour 10 % des exploitations, toutes les fréquences sont élevées et pour 5 %, tous les coûts sont élevés. Les systèmes de production ont été classés selon la taille de l’atelier laitier, la spécialisation laitière de l’exploitation et l’intensification de la production laitière. Dans chaque système de production, une forte variabilité des fréquences et des coûts est rencontrée. Les différentes situations identifiées dans les deux typologies (fréquences et coûts) sont représentées dans tous les systèmes de production. En élevage Holstein, les coûts sanitaires tendent à être plus élevés quand l’intensification augmente. Cette augmentation résulte sans doute en partie d’options différentes quant au choix des méthodes de maîtrise de la santé (plus de consommation d’intrants), car les fréquences moyennes de troubles n’augmentent pas systématiquement avec l’intensification. En élevage non Holstein, les coûts sanitaires par kg de lait produit sont plus élevés. Des marges de progrès existent pour une partie importante des exploitations dans tous les systèmes de production.

Bovins laitiers | Economie | Santé animale | Systèmes d’élevage

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière