Tous les textes des 3R

Qualité des produits

Bovins laitiers | Qualité des produits | Qualité lait

La TTGE (Temporal Temperature Gel Electrophoresis) : un outil d’identification des espèces bactériennes et de détection précoce des mammites dans les laits individuels ou de troupeau.

J.-C. OGIER (1), L. LE CORVAISIER (1), H. LARROQUE (2), Y. GALLARD (3), A. DELACROIX-BUCHET (1)

(1) INRA de Jouy-en-Josas, URLGA, 78352 Jouy-en-Josas

(2) INRA de Jouy-en-Josas, SGQA, 78352 Jouy-en-Josas

(3) INRA du Pin-au-Haras, SEA, 61310 Exmes

INTRODUCTION

Chez les ruminants laitiers, les infections de la mamelle (mammites) sont particulièrement fréquentes et coûteuses. La mise en évidence de mammites est difficile. Elle repose soit sur l’observation des premiers symptômes par l’éleveur, soit sur une mesure indirecte : les comptages de cellules somatiques (CSS) dans le lait. Dans les deux cas, la détection est généralement tardive et ne renseigne pas sur l’identité du germe impliqué. Nous avons testé ici une méthode de biologie moléculaire (TTGE) permettant d’identifier les espèces bactériennes responsables de mammites par analyse de l’ADN bactérien extrait du lait. Des laits de tanks de stockage et des laits individuels ont été échantillonnés à la ferme et analysés.

Bovins laitiers | Qualité des produits | Qualité lait

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière