Tous les textes des 3R

Qualité hygiénique des produits

Bovins à viande | Bovins laitiers | Qualité des produits | Santé animale

Escherichia coli producteurs de Vérotoxines : détermination des taux de portage chez les bovins et dans les aliments, comparaison des souches isolées

LIVRELLI V. (1), PRADEL N. (1), FORESTIER C. (1), JOLY B. (1), REYNAUD A. (2), DE CHAMPS C. (3)

(1) Groupe de Recherche Pathogénie Bactérienne Intestinale, Faculté de Pharmacie, 28, place Henri-Dunant, 63001 Clermont-Ferrand

(2) Laboratoire d’Ananlyses Vétérinaires du Puy de Dôme, Marmilhat, 63370 Lempdes

(3) Laboratoire de Bactériologie, Faculté de Médecine, 28, place Henri-Dunant, 63001 Clermont-Ferrand

INTRODUCTION

Les Escherichia coli producteurs de Vérotoxines (VTEC) sont responsables d’intoxications alimentaires entrainant des diarrhées ou colites hémorragiques ; pouvant se compliquer d’atteintes potentiellement mortelles comme le syndrome hémolytique et urémique (SHU). A l’origine de grandes épidémies depuis 15 ans dans les pays industrialisés, ils représentent un problème de santé publique important. Le réservoir de ces bactéries est le tube digestif des bovins ; la contamination humaine se fait par l’intermaiaire d’aliments, principalement viande de beuf et lait cru. Les symptômes cliniques observés sont dus à la production de Vérotoxines ou toxines Shiga-like. Les VTEC de sérotype 01 57:H7 sont impliqués dans la plupart des grandes épidémies, mais l’importance des souches appartenant à d’autres sérogroupes est probablement sous-estimée. La grande majorité des études épidémiologiques a été realisée en Amérique du Nord, et très peu de données sont disponibles sur la situation en France. Il nous a donc paru important d’entreprendre une enquête épidémiologique en France, dans la région Auvergne.

Bovins à viande | Bovins laitiers | Qualité des produits | Santé animale

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière