• Plan | Infos légales-Crédits | Espace privé
  • Evolution des caractéristiques musculaires bovines avec l’âge selon le muscle et le type d’animal : une approche par méta-analyse

    SCHREURS N., GARCIA F., AGABRIEL J., JURIE C., MICOL D., PICARD B.

    URH, INRA-Clermont-Theix, 63122 Saint Genès de Champanelle

    RESUME

    L’âge, la race et le sexe de l’animal influencent la qualité de la viande bovine au travers de l’évolution des caractéristiques musculaires. L’objectif est de développer un modèle pour prévoir l’évolution de ces caractéristiques avec l’âge en fonction du type d’animal (sexe, race) et du type de muscle. Pour cela, il est nécessaire de comprendre et de quantifier l’effet des différents facteurs sur le développement des caractéristiques musculaires. La synthèse des nombreux résultats expérimentaux, hétérogènes et parfois contradictoires lorsque pris individuellement, est donc un préalable important. Une méta-analyse a été mise en œuvre pour résumer les résultats de trente-six expériences qui ont étudié les caractéristiques musculaires de bovins en fonction du sexe et de la race pour différents muscles. Une base de données a été construite avec 2395 échantillons de muscle longissimus thoracis (LT), semitendinosus (ST) et triceps brachii (TB) de taurillons ou de boeufs (< 34 mois d’âge) des races Aubrac, Blonde d’Aquitaine, Charolaise, Limousine, Montbéliard et Salers. Les caractéristiques étudiées étaient la surface moyenne des fibres, les activités enzymatiques de l’isocitrate déshydrogénase (ICDH, oxydative) et de la lactate déshydrogénase (LDH, glycolytique), les concentrations en collagène total et insoluble et les concentrations en lipides intramusculaires totaux. L’analyse souligne les comportements différents des muscles. La surface moyenne des fibres augmente avec l’âge et l’accroissement est plus important pour le ST que pour le LT et le TB. La concentration en collagène insoluble est faible dans le LT à tous les âges (P < 0,001). La concentration en lipides totaux s’accroît avec l’âge dans le LT et TB (P < 0,05) et est plus élevée pour les boeufs que pour les taurillons (P < 0,001). Les boeufs présentent dans tous les muscles une plus grande activité LDH mais une plus faible activité ICDH et une plus petite surface moyenne des fibres (P < 0,05). Le muscle ST des animaux Blonde d’Aquitaine présente une activité faible de l’ICDH et la LDH tandis que les Montbéliard présentent une activité plus élevée de l’ICDH (P < 0,05). Les effets de l’âge et du muscle semblent avoir plus d’influence sur les caractéristiques musculaires que la castration ou la race.

    Télécharger le fichier PDF (209.1 ko)

    Voir tous les textes de : Agabriel J. | Garcia F. | Jurie C. | Micol D. | Picard B. | Schreurs N.

    Voir tous les textes dans les thèmes : Bovins à viande | Qualité des produits | Qualité viande

    Autres textes des

    3R 2007 - Séance :

    Génétique et qualité - Génétique

    Teneur en lipides du muscle et adiposité des carcasses en races bovines à viande : variabilité génétique et effets de marqueurs dans les gènes DGAT1 et Thyroglobuline 

    RENAND G., BONNOT A., LEVEZIEL H., PAYET N., MALAFOSSE A., HOCQUETTE J.F., LEPETIT J., ROUSSET S., DENOYELLE C., DODELIN V.

    Mise en évidence de marqueurs de tendreté de la viande bovine par des approches de génomique fonctionnelle (projet MUGENE) 

    HOCQUETTE J-F., BERNARD C., CASSAR-MALEK I., LEPETIT J., MICOL D., JURIE C., MEUNIER B., RENAND G., PICARD B.

    Détection de QTL influençant l’aptitude à la transformation fromagère des laits dans un croisement Holstein Normande 

    LARROQUE H., GALLARD Y., DELACROIX-BUCHET A., BACH C., OGIER J.C., MAHE M.F., MIRANDA G., GAUTIER M., GROHS C., LEGROS H., DRUET T., COLLEAU J.J., BOICHARD D.

    Bilan du programme de Sélection Assistée par Marqueurs dans les trois principales races bovines laitières françaises et perspectives d’évolution 

    FRITZ S., DRUET T., GUILLAUME F., MALAFOSSE A., BOSCHER M.Y., EGGEN A., GAUTIER M., COLLEAU J.J., BOICHARD D.

    Affiche • L’échographie, alternative à la coupe de carcasses dans le testage des aptitudes bouchères 

    PRAUD J.P., BOUIX J., PERRET G.

    Affiche • Modifications de l’expression des gènes du métabolisme énergétique associées au potentiel de croissance musculaire de taurillons Charolais 

    BERNARD C., CASSAR-MALEK I., RENAND G., HOCQUETTE J.F.

    Affiche • Différenciation fonctionnelle de l’épithélium sécrétoire mammaire caprin 

    FAUCON F., ZALACHAS E., HELBLING J.-C., BEVILACQUA C., MARTIN-MAGNIETTE M.L., ROBIN S., MARTIN P.

    Affiche • Variation de l’activité et de la mort des cellules épithéliales mammaires en monotraite chez la chèvre 

    BEN CHEDLY H., MARNET P-G., LACASSE P., BOUTINAUD M.

    Affiche • Objectifs de sélection, qualité du lait, limite de production et produits sous AOP : étude de cas en bovins et ovins laitiers 

    LAMBERT-DERKIMBA A., ASTRUC J.M., BOULANGER P., BARBAT A., CASABIANCA F., VERRIER E.

    Affiche • Performances de production des brebis croisées F1 « D’man x Timahdite » évaluées chez des éleveurs de races locales 

    EL FADILI M.

    Affiche • Etude comparative des performances de production laitière de brebis de race Mouton Laitier Belge avec celles de brebis de race Lacaune 

    GILLON A., RONDIA P., GENGLER N., BARTIAUX-THILL N.

    Affiche • Durée de gestation des races bovines françaises 

    GUERRIER J., JOURNAUX L., CHATELIN Y.M., LEDOS H.

    Affiche • Gènes de coloration : un allèle du gène Agouti responsable de la bringeure de la race Normande 

    GIRARDOT M., GALLARD Y., LARROQUE H., LEVEZIEL H., OULMOUDEN A.

  • Secrétariat 3R - MNE - 149 rue de Bercy 75595 Paris cedex 12

    Tél : 06 46 77 02 41 - Courriel : 3R@idele.fr - Fax : 01 40 04 52 80

    © INRA-Institut de l'Elevage 2006-2017, tous droits réservés