Tous les textes des 3R

Pastoralisme

Pastoralisme | Pâturage | Ruminants (général)

La broussaille, un atout pour le pâturage

ROUDAUT F. (1), AUSSIBAL G. (2), BEYLIER B. (3), GARDE L. (3), GAUTIER D. (1)

(1) Institut de l’Elevage, Parc Scientifique Agropolis, 34397 Montpellier Cedex 5

(2) Suamme, Maison des Agriculteurs, Mas de Saporta, 34875 Lattes Cedex

(3) Cerpam, Route de la Durance, 04100 Manosque

RESUME

Accepter la présence d’arbustes sur les parcours, reconnaître leur rôle positif pour les animaux au pâturage comme pour l’environnement est le véritable enjeu de la gestion des parcours embroussaillés. C’est dans ce contexte que les trois structures de l’UCP (Unité Commune de Programme « Pastoralisme Méditerranéen ») que sont le Cerpam, l’Institut de l’Elevage et le Suamme ont lancé un programme de travail en 2004 sur la valorisation par le pâturage des parcours embroussaillés. A partir de la mutualisation des connaissances acquises par les trois structures, une démarche d’approche d’un parcours embroussaillé a été élaborée afin d’établir des règles de gestion pastorale selon les différents types de milieux embroussaillés et selon l’espèce ligneuse dominante. Dans les milieux pastoraux des opérations de débroussaillement mécaniques lourdes et coûteuses sont trop souvent mises en œuvre alors que les broussailles participent pleinement à la ration des animaux. Face à ce constat, après avoir analysé les différentes situations, nous avons défini des modalités d’interventions nécessaires avant tout travail de débroussaillement, répondant aux objectifs de l’éleveur et aux spécificités du milieu. Dans tous les cas, une gestion pastorale bien conduite et adaptée aux espèces ligneuses permet de diminuer la fréquence des interventions complémentaires au pâturage et de s’orienter vers une utilisation pastorale durable des espaces embroussaillés.

Pastoralisme | Pâturage | Ruminants (général)

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière