Tous les textes des 3R

Qualité des produits

Bovins à viande | Qualité des produits | Qualité viande

Composition en acides gras de la viande de taurillons appartenant à trois races et recevant deux rations différentes.

J.-F. CABARAUX (1), O. DOTREPPE (1), J.L. HORNICK (1), I. DUFRASNE (2), L. ISTASSE (1)

(1) Service de Nutrition,

(2) Station Expérimentale, Département des Productions Animales, Faculté de Médecine Vétérinaire,

Université de Liège, Bât. B43, B4000 Liège, Belgique

INTRODUCTION

Le consommateur attache une importance de plus en plus grande à la qualité sensorielle et nutritionnelle de la viande bovine. Or, jusqu’à présent, les races bovines à viande ont été sélectionnées essentiellement sur leur conformation et sur leur potentiel de croissance. S’il est vrai que la viande de la race Blanc-Bleu Belge (BBB) a la réputation d’être tendre et diététique, sa faible teneur en lipides intramusculaires se révèle être un désavantage en terme de flaveur. Le but de cette étude est donc de préciser l’influence de la race et de la ration sur les proportions en acides gras de la viande. Les régimes de finition à base de céréales pourraient, en effet, être utilisés pour favoriser le dépôt de gras intramusculaire (Pethick et Dunshea, 1997).

Bovins à viande | Qualité des produits | Qualité viande

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière