Tous les textes des 3R

Gestion du risque sanitaire

Bovins laitiers | Economie | Qualité des produits | Santé animale

Démarche de maîtrise des risques en exploitation laitière : l’expérience de quinze éleveurs bretons : le « Groupe lait éleveurs pilotes de la qualité »

Erratum, pdf 18 Ko (les colonnes du tableau ont été décalées lors de l’impression des Actes)

 

LE GUENIC M (1), TROU G (2), JOUANNE D (3), JEGOU V (4), SANSEN Q (4), KERGOURLAY P (5)

(1) Chambres d’agriculture de Bretagne, Recherche appliquée, pôle herbivores BP 398-56009 VANNES cedex

(2) Chambres d’agriculture de Bretagne, Recherche appliquée, pôle herbivores CS 14226-35042 RENNES cedex

(3) Chambres d’agriculture de Bretagne, Recherche appliquée, pôle herbivores 5 Allée Sully-29322 QUIMPER cedex

(4) Chambres d’agriculture de Bretagne, Recherche Appliquée, pôle herbivores BP 540-22195 PLERIN cedex

(5) GIE lait-viande de Bretagne- CS 64240-35042 RENNES cedex

RESUME

Le projet « Groupe lait éleveurs pilotes de la qualité » géré par le GIE lait-viande de Bretagne, avec l’appui des chambres d’agriculture de Bretagne, a pour objet de développer un pilotage de la qualité globale en exploitation laitière qui réponde aux exigences externes de garanties et de traçabilité, mais aussi aux exigences internes de maîtrise technico-économique et de qualité de vie. Un diagnostic global intégrant la santé et le bien-être animal, la qualité et la sécurité des produits, l’environnement, ainsi que les aspects économiques et travail a été réalisé dans quinze exploitations laitières réparties sur la Bretagne. Il a permis de définir, sur chacun des points, quel était le degré de maîtrise dans l’exploitation, selon une méthode s’inspirant du HACCP (identification des dangers, mesure du risque). Un plan d’action a ensuite été choisi par chaque éleveur et mis en place pour maîtriser les risques identifiés. Il a permis de tester et développer des outils de pilotage de la qualité (bilans, auto-diagnostics, tableaux de surveillance,...) Les éleveurs se sont appropriés la méthode de diagnostic et ont mis en œuvre, sur deux ans, 82 % des actions qu’ils avaient programmées. Les domaines qui ont le plus progressé sont la gestion des phytosanitaires, la maîtrise de la santé animale et la viabilité (dans le contexte de la campagne 2007 - 2008). Les éleveurs citent en priorité l’intérêt des bilans (bilan initial, bilan de santé du troupeau) et des actions correctives qui en ont découlé et insistent sur le besoin d’accompagnement, même pour ceux qui sont en mesure de gérer les informations de façon autonome par l’informatique. Constat qui plaide pour la généralisation d’outils qu’éleveurs et encadrement technique utiliseront ensemble pour que la gestion de la qualité soit aussi, voire d’abord, au service de l’éleveur.

En ligne sur Webagri

Bovins laitiers | Economie | Qualité des produits | Santé animale

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière