Tous les textes des 3R

Systèmes d’élevage

Caprins | Modélisation | Systèmes d’élevage

Diversité des carrières des chèvres laitières et pratiques d’alimentation et de reproduction : approche par modélisation

PUILLET L. (1,2), MARTIN O. (1), SAUVANT D. (1), TICHIT M. (2)

(1) INRA, UMR 791 PNA, Agroparistech, 16 rue C.Bernard, F-75231 Paris, France

(2) INRA, UMR 1048 SAD-APT, Agroparistech, 16 rue C. Bernard, F-75231 Paris, France

RESUME

La capacité du troupeau à répondre au projet de production de l’éleveur en dépit de perturbations est un élément essentiel de la performance du troupeau. Elle demande d’analyser la diversité des carrières de femelles pour évaluer l’effet des pratiques sur la capacité de résistance du troupeau aux perturbations. Cependant à ce jour peu d’études ont analysé le rôle de cette diversité. Cette analyse nécessite le développement d’un modèle simulant les stratégies d’alimentation et de reproduction traduisant le projet de production de l’éleveur et leurs effets sur les réponses individuelles. Le simulateur développé pour un troupeau caprin laitier couple un système biologique (élaboration de la performance individuelle) et un système décisionnel (élaboration des pratiques de conduite). Le système biologique intègre de façon simple les bases biologiques de la variabilité des réponses individuelles. Le système décisionnel repose sur une structure générique représentant une gamme de pratiques d’alimentation et de reproduction ainsi que la stratégie d’allotement qui en découle. Le simulateur a été utilisé pour comparer deux options de gestion des échecs de reproduction, l’une diminuant la diversité en réformant systématiquement après échec à la lutte (option n°1) et l’autre favorisant la diversité des carrières en maintenant les chèvres en lactation après échec (option n°2). Les résultats des simulations montrent que lors d’une baisse de fertilité, la baisse de production laitière du troupeau est moins importante pour l’option n°2 où l’augmentation de la proportion de femelles en lactation longue permet d’amortir la perturbation. Ces premiers résultats montrent l’intérêt de l’approche par les carrières de femelles pour évaluer les performances du troupeau. Le simulateur ouvre des perspectives pour explorer des scénarios de conduite qui accroissent l’autonomie alimentaire du troupeau et qui plus généralement peuvent permettre une évolution du niveau d’intensification des systèmes de production.

Caprins | Modélisation | Systèmes d’élevage

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière