Tous les textes des 3R

Systèmes d’élevage

Bovins laitiers | Conduite d’élevage | Pâturage | Traite

Conduite et ingestion au pâturage de vaches laitières traites une ou deux fois par jour

PORTIER B. (1), BROCARD V. (2), CHESNEAU S. (3), DELAGARDE R. (4), SEURET J.M. (5), GUINARD-FLAMENT J. (3)

(1) Chambres d’agriculture de Bretagne, 5 allée Sully, 29322 Quimper cedex

(2) Institut de l’élevage, BP 85225, 35652 Le Rheu cedex

(3) Agrocampus Rennes, 65 rue de St-Brieuc, CS 84215, 35042 Rennes cedex

(4) INRA Agrocampus Rennes UMR 1080 Production de lait, 35590 Saint Gilles

(5) Chambres d’agriculture de Bretagne, BP 540, 22195 Plérin cedex

INTRODUCTION

La durabilité des exploitations laitières passe par la maîtrise des coûts de production et l’amélioration des conditions de travail. Les éleveurs laitiers aspirent notamment à des conditions de vie et de travail similaires à celles des autres classes sociales. La réduction de la fréquence de traite permet de réduire significativement le travail d’astreinte (Brocard et al., 2007). Les effets de la monotraite sur les performances du troupeau ont été décrits (Rémond et Pomiès, 2007). Les références concernant l’effet de la monotraite sur l’ingestion au pâturage sont rares à l’étranger (Patton et al., 2006) et inexistantes en France.

Bovins laitiers | Conduite d’élevage | Pâturage | Traite

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière